31 Comments

  1. 31

    Ramoul

    Bonjour mon nom de famille est Ramoul je suis originaire de blida et donc se qui veut dire que du côté de mon père mes origine sont en réalité juifs c’est ça? Car personne n’était au courant dans ma famille car nous somme tous musulman et je ne me doutez pas de cela je vous remercie pour vos info

  2. 30

    elkaim régis

    Bonjour,

    Je suis un descendant de rabbi ychoua elkaim de médéa.Je recherche tout renseignement possible sur lui et sa famille de l’époque.je n’ai jamais pu remonter plus loin que lui et j’aimerai pouvoir faire un arbre généalogique.Merci de me contacter par mail: regis.katz@sdv.fr

  3. 29

    mohamed

    Bonjour Salem
    Moi aussi j’etais eleve dans cette ecole de garcons de Saint ferdinand.
    Il y avait Monsieur Lambard, Mme Perez, Mme Lambard aussi.
    Je ne sais pas si vous avais des photos car moi aussi je suis rentré à l’ecole en 1962.
    Au plaisir de vous lire.

  4. 28

    benaissa

    Bonjour, si vous pouvez me donner les noms des villes algériennes à forte concentration de juifs, je vous serez très reconnaissant.Aussi, je voudrais bien bien savoir comment reconnaitre aujourd’hui un algérien juif de celui qui ne l’est pas, bien sur en dehors de la pratique religieuse.

    Je vous remercie par avance pour toutes ces informations qui me sont utiles dans le cadre du travail que je mène actuellement.

  5. 27

    PAPETTI

    Je cherche le nom de l’oeuvre musicale qui était l’indicatif des émissions culturelles juives sur radio Alger.
    Merci de votre réponse.

  6. 26

    Louisa

    Pour Madjid de Blida et bien Ouled Yaich ex-Dalmatie était peuplée à quatre dix pour cent de Juifs et comme il veut connaitre les noms de familles juives de Blida et bien il y a les YAICH , il y aussi les RAMOUL de médéa.
    A ce jour il y a des Juifs qui vivent en Algérie soit à Nemours, au Sud, à Alger-centre je ne comprend pas pourquoi on fait un Tabou alors que les Juifs étaient parmi les premières population de ce pays bien avant l’arrivée des Arabes et ils étaient présent à Ghardaia, Ouargla, Laghouat, Boussaada, Ain-Beida, Constantine, Skikda, en Kabylie, Khenechla, Oran,Nedroma, Tlemcen,dans tout les ville d’algérie il y avait ces Juifs qui sont des enfants de cette terre.
    Soyons honnêtes en ce qui concerne les noms de familles suivantes: CHEKROUN, BENICHOU, BENHAMOU, BOUCHNAK,TEMMAR,TOUMI,ATTIA,MEZGHICH,LAHLOU,EL-KOUBI,YAICH, RAMOUL et la liste est très longue et bien toutes ces familles leur origines sont juives et ils vivent encore en Algérie soient reconverti soit il vivent à leur façon, ils sont chez eux comme tous les autres citoyens Algériens.

  7. 25

    Bella kesbi

    J’ai ete tres emue par ce compte rendu de la vie de Mr Cherki. La famille de ma grand-mere paternelle etait aussi de Medea. mOn arriere grand pere y a meme ete maire adjoint.

  8. 24

    Dan Claude Cohen

    Ancient eleve de l’ecole dordor a Alger, je voudrais communiquer avec des anciens eleves de cette egole dansn les annees quarante

    Merci
    Shabat Shalom

  9. 23

    betty L

    mon pére SALOMON CAMHI était né a SALONIQUE je n’aie pas connue mes grands parents son pére s’appelait GABRIEL sa mère ESTHER MANO

  10. 22

    salem

    je suis algerien je cherche des nouvelles de mon institutrice juive mariée avec mr daniel lombard un français elle elle s’apelle monerat.c’etait 1962 ecole de garçon de saint ferdinand algerie

  11. 21

    KACEM

    vive l’humain de chaque race et religion pour l’amour et la paix entre les peuples.

  12. 20

    Lison Cohen-Jonatan

    J’ai tres bien connu toute la famille Cherki.Monsieur Cherki, plein d’humour jusqu’a la fin de sa vie, Madame Cherki au merveilleux sourire, excellente patissiere, toujours prete a nous accueillir, leurs enfants , aujourd’hui grands et arrieres grands parents, et pour moi, notre ami Abner marie a Marcelle, mes plus proches amis – jusqu’a aujourd’hui…Souvenirs de grande valeur, grace aux E.I.F.

    Il faudrait plus d’un livre pour raconter tout ce que nous devons a Monsieur Cherki: entre autres dans ]’accueil et les services rendus aux envoyes d’Israel . La famille a ete tres eprouvee , des chagrins exceptionnels …

  13. 19

    porgel

    j ai ete interesse par cet article car mon g pere marternelle etait un CHOURAQUI de medea et ma g mere DARMONne24/11/1882 et nee22/12/1886

  14. 18

    ayache

    pour répondre à madjid dit : 9 mai 2010 à 0:10 , je possède dans ma généalogie un couple « o Eliaou AYACHE 1893 &1920 Rosine ATTIA  » qui sont né et on vécu à médéa (à savoir que blida et médéa c’est la même chose. je recherche moi aussi des informations.

    merci de me repondre au plus vite merci

  15. 17

    Hayoun Claude Meir

    shalom je n’ai pas connu Aizer Cherki mais c’est lui qui m’a tenu dans ses bras a ma brit-mila le 8/9/1948 a Alger. Il etait mon parrin , ami de notre famille – Hayoun Hayem et Mireille .
    J’ai peu connu Haim Cherki a Jerusalem et beaucoup aprecie les rencontres avec lui et sa famille .
    je serais tres content de lire le livre que Haim a ecrit et de consulter l’arbre genealogique qu’il a trace .Si ma memoire et bonne il y aurai des relations entre nos familles .
    merci pour toute information
    Hayoun Meir 3 rue Sitvanit Jerusalem 93912

  16. 16

    madjid

    je suis madjid de blida , je voudrai dans la mesure du poossible connaitre les noms des familles juives qui vivaient a blida , et si possible particulierement la famille ayache , et la famille atia ou atya merci !!!!

  17. 15

    Roux Marie-Anne

    J’ai connu en 1958/59 un Norbert Choukroun, lors d’un bal dans les salons de la mairie de Versailles. Militaire, il écrivait sur des cartes météorologiques. J’aimerais simplement le saluer s’il se reconnait. Nous avions 20 ans.

  18. 14

    Ahmed

    Oui Mr MERAH de blida il faut que tu sache que DALMATIE ouled YAICH aujourdh’ui était à majorité juive et blida comme constantine, tlemcen, ghardaia, khenchelah le sud, ouargla, laghoat boussaada, msila, skikda, la kabylie, nemours, oran, et toute les villes d’algérie étaient peuplées de juifs qui étaient bien avant les Arabes comme ils en existe en lybie, au maroc, en tunisie, au yemen, liban, syrie, iran, irak …

  19. 13

    darmon gerand

    nous sommes 19 juillet je passe le bonjour de ma mere edmee darmon
    cherki soeur de sa femme delphine
    b+++
    gerard
    un+jour ete 2009

  20. 12

    aouati

    je veucx connaitre le numero de telephone d’1 representant juif en algerie du nom de moustapha bouchareub car je l’ai perdu merci

  21. 11

    aouati

    salut je suis un algerien desireux rencontrer des juifs et faire de leur connaissance pkoi pas travailler avec eux meme

  22. 10

    Bensoussan

    Je vois que beaucoup de personnes sont intéressées par ce « Récit d’une vie : Aïzer Cherki ». Cela aurait fait plaisir à Haïm Cherki, fils d’Aïzer, qui, avant de disparaître, a consacré ses dernières forces à cet ouvrage. Aïzer et Haïm (Zal) ont tant fait pour la culture juive en Algérie que, forcément, nous nous reconnaissons en eux.
    Pour se procurer cet ouvrage, publié en Israël, il faut contacter les Editions Erez, 23 rue Ben-Zion, Jérusalem 95423. e-mail : erezpubl@gmail.com

  23. 9

    BJAI Jean-Claude

    Ou peut-on touver en France ce livre?

  24. 8

    vaknin mihal

    C’EST AVEC BEAUCOUP D’EMOTION QUE JE VIENS D’APPRENDRE LE DECES DE HAIM CHERQUI{Z »L}. JE VOUS REMERCIE INFINIMENT MONSIEUR ALBERT BENSOUSSAN D’AVOIR SI BIEN RETRACE LA BIBLIOGRAPHIE DE CETTE FAMILLE SI IMPORTANTE A ALGER ET QUI ETAIT LE SYMBOLE DE LA COMMUNAUTE JUIVE D’ALGER. PERSONNELLEMENT J’AI TRES BIEN CONNUE CETTE FAMILLE ET JE ME SOUVIENS DU GRAND PERE.MON PAPA LEUR COUPAIT LES CHEVEUX….ET ENSUITE NOUS AVONS FREQUENTE LE BNE AKIVA AVEC RUTH BITIA….QUELS SOUVENIRS{POUR LES ANCIENS D’ALGER JE SUIS LA FILLE DU COIFFEUR CHARLES BENAZA QUI ETAIT TRES CONNU PARMI LES JUIFS
    ENCORE UNE FOIS MERCI DE NOUS AVOIR FAIT PARTAGER LE PASSE SI RICHE DE CETTE FAMILLE. ET A TOUTE LA FAMILLE CHERQUI JE VOUS PRESENTE MES CONDOLEANCES
    MIHAL VAKNIN

  25. 7

    Noam Assouline

    J’ai le regres de vous annoncer le deces de Hayim Cherki Z »L.
    Il nous a quitte le 9 mai 2008 au matin, et comme la tradition le veut, a ete mis en terre le meme jour. Il repose en paix au Cimetiere de Givat Shaul a Jerusalem, a quelques pas de mes arrieres grand parents Aizer et Delphine Cherki Z »L.

    Noam Assouline, Tel Aviv, Israel
    petit Neveu de Hayem Cherki
    Arriere petit fils d’Aizer et Delphine Cherki.

  26. 6

    merah

    bonsoir !

    je suis un algerien de la ville de blida , j avais toujour un sentiment de parenter et de sympathtie envers les juifs du monde entier et les juifs de d algerie de facons particuculiere.
    chez nous a blida on a quelque monument qui sont temoin de la presence juive en algerie , et je conai qulqu un qui parle parfaitement hebreu.
    je suis tres seduit par ce roman , comment faire pour le lire .

    merci et a bientot.

  27. 5

    Levy

    Rectification a mon message precedent : C’est Gilberte Choukroun qui est recherchee par son amie Monique d’Alger (Ecole de Filles Dupuch).Gilberte est la soeur ainee de Norbert Choukroun.Merci

  28. 4

    Levy

    Mon Grand-Père Charles Lévy etait un contemporain de Monsieur Aizer Cherqui .
    Ses enfants ont bien connus mes parents à Alger .( Mon pere René Lévy,et ma mère Colette,ainsi que mes oncles André et Edgard Lévy ).
    Mais je viens de lire le nom de Monsieur Norbert Choukroun dans cette rubrique ,Je cherche son adresse ,au moins électronique .Qu’il veuille bien me contacter à:
    levygeorges@gmail.com
    ou au telepnone 03-574 26 31
    car une amie de classe de sa soeur Monique de la rue Dupuch à Alger actuellement en métropole voudrait son adresse . Et celà bientendu s’il s’agit de la meme personne que je remercie d’avance .

  29. 3

    YVESBOURGEL

    pardon pour les fautes de frappe.

    yb

  30. 2

    YVESBOURGEL

    bonjour,

    j’étais étudiant à Alger dans les années 60 et je fréquentais assidument le centre culturel juif rue Michelet .
    j’ai connu Ruth qui m’aidait dans mes choix de lecture .
    Bien entendu j’ai entendu parler de son père et de l’oeuvre de celui ci.
    bien des souvenirs me reviennent du judaisme militant de cette époque difficile :
    les réunions avec M° narboni, Jacques lazarus,
    je me souviens aussi de Simon darmon, lorsqu’il venanit au centre culturel choisir les plages des disques qui seraient diffusés sur radio Algérie le vendrei parès mdi …

    ya Hasra..

    bien amicalement ..

    yves Bourgel .

  31. 1

    CHOUKROUN

    Bonjour ,

    Ce souvenir biographique tracé en qqs minutes m’ emeut , car j’ ai bien connu la famille CHERKI à Alger et surtout les enfants plus jeunes Yehiel , Ruth …. au Bné Akiva .

    Je ne peux que souscrire à votre description d’ un homme juste et sage .
    Meilleurs pensées à la famille Cherki et Pourim sameakh!

    Norbert Choukroun .

    Nota : Ou peut on se procurer cette biographie?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com