pub2011

Chers amis,
Lui, était Juif, moi Chrétien.
Il avait vécu à Alger, moi à Oran.
Il avait débarqué à Marseille, moi à Port-Vendres.
Rien ne nous prédestinait à nous rencontrer… et pourtant, ce fut le cas.
Nous nous sommes connus lors d’une conférence sur «la tragédie de l’Algérie française» que j’avais donnée à Marseille en 1982. Nous avons immédiatement fusionné et sommes devenus les meilleurs amis du monde.

Ce frère dont je rêvais s’appelait Guy NARBONI.
Il s’en est allé en juin 2008, le jour de la fête de la musique, ultime révérence de l’artiste…


Avec cette vidéo vous découvrirez l’une de ses multiples et merveilleuses chansons « el Djézaïr » qui me tirait à chaque fois des larmes amères.
Cette vidéo, dédiée à sa femme, ses enfants et sa famille a été réalisée par l’une de ses amies : Michelle KAROUBI. Vous pouvez la diffuser.

Pour découvrir davantage Guy Narboni, il y a aussi son site officiel

Je sais que de là haut il veille sur nous…

Bien amicalement – José CASTANO

Articles similaires

Tags: , , ,

17 Reponses to “Ce frère dont je rêvais s’appelait Guy Narboni Par José CASTANO”

  1. José CASTANO dit :

    Hello Michelle!
    Je ne pense pas avoir votre adresse internet ; pouvez-vous me la communiquer? Je vous remercie. Bisous – José CASTANO

    L’HYPOCRITE NEUTRALITÉ DU « NI-NI »

    « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre » (Winston Churchill)

    La guerre qui oppose actuellement Israël au Hamas a eu pour conséquence de voir émerger dans la plus grande hypocrisie des partis politiques, une sorte « d’union sacrée » hétéroclite et contre-nature préconisant en guise d’engagement le « ni-ni ».
    C’est ainsi, qu’hormis l’extrême gauche, les communistes, les verts (dont on sait qu’ils sont rouges à l’intérieur) et une partie du PS qui ont eu l’honnêteté intellectuelle (oui, oui !) de se déclarer favorables au Hamas, les autres, la « majorité silencieuse », allant de l’extrême-droite au reste du PS, a explicité sa déconcertante neutralité par un sophisme sibyllin se résumant en un « ni-ni » peu ragoûtant, doctrine méditerranéenne voulant dire : « ni Israël, ni Hamas » !
    Cette logique prônée par des partis aussi disparates et antinomiques n’est rien moins que fallacieuse dans la mesure où le principal argument de ce raisonnement est exclusivement électoral. D’un côté le vote juif minoritaire mais puissant, de l’autre, le vote arabo/africain majoritaire. Voilà de quoi faire réfléchir nos chefs de partis en quête de suffrages qui pourraient s’avérer décisifs lors des prochaines échéances électorales…
    En 1967 lors de la « guerre des six jours », puis en 1973, celle de la « guerre du Kippour », hormis l’extrême gauche et les communistes, les partis politiques de droite s’étaient rangés, dans l’ensemble, du côté de l’état hébreu. C’est qu’à cette époque, le vote arabo/africain était négligeable… Aujourd’hui, la donne a changé car, toutes vannes ouvertes, le flux migratoire en provenance de ces pays s’est démultiplié (notamment depuis l’arrivée au Pouvoir du couple Giscard/Chirac et son aberrant « regroupement familial ») et les naturalisations se sont accrues exponentiellement… Ce sont ces nouveaux « Français de papiers », électeurs en puissance, qu’il faut désormais courtiser… et nos chefs de partis en ont pleinement conscience. Ainsi, de crainte de heurter la sensibilité d’un public catégoriel et se priver de ses voix, ils n’osent, par pure hypocrisie, s’exprimer sur le sujet et clarifier leur position. Mais ils ne sont pas les seuls adeptes de ce « ni-ni » burlesque !… Nos grandes entreprises de travaux publics et bâtiments, d’ordinaire si prolixes, frétillent déjà d’impatience à l’idée de contribuer à la reconstruction de Gaza…
    Dans le Nouveau Testament de la Bible, Jésus dit : « Qui n’est pas avec moi est contre moi, et qui ne rassemble pas avec moi disperse » (Matthieu12:30). Cette phrase a été reprise à travers la planète durant des lustres par de nombreux chefs militaires et responsables politiques … Elle pourrait très bien s’adresser à la classe politique française dans le but de polariser la situation présente et exiger une réponse manichéenne d’interlocuteurs par trop frileux : Alliés d’Israël ou pas ? Alliés du Hamas ou pas ? Ou bien vous êtes pour l’un, ou bien vous êtes pour l’autre ! Précisez votre pensée !
    Ce serait, là, une incitation de ces derniers à choisir leur camp dans un conflit qui ne se mérite pas le « luxe » de la neutralité. Car nous, Français, Occidentaux, nous ne pouvons demeurer neutres face au terrorisme international, au fondamentalisme islamique, à la guerre sainte déclarée au monde libre et à l’islamisation programmée de la France. Que nous le voulions ou pas, nous sommes concernés par ce conflit : La gravité de la situation internationale, le massacre des chrétiens d’Orient, la barbarie sans borne des « fous de Dieu » et leur velléité hégémonique, nous interdisent la moindre ambivalence… et Pierre Billon de faire remarquer que : « La neutralité c’est une chose qu’on trouve dans les discours, pas dans le cœur des gens ».
    En temps de guerre, personne n’est obligé de respecter la neutralité. Que l’on se souvienne de ce qui est arrivé à la Belgique lors de la Seconde Guerre Mondiale. La Belgique était supposée être un pays neutre. Elle ne voulait pas participer aux hostilités qui ravageaient l’Europe. Puis un jour, sans envoyer d’avertissement ni d’ultimatum, l’Allemagne l’envahit. Du jour au lendemain, des parachutistes allemands furent largués pendant que leurs troupes blindées traversaient rapidement la frontière. La neutralité de la Belgique était ainsi violée.
    La situation n’est guère différente aujourd’hui et nos « têtes pensantes » feraient bien de se persuader que, si rien ni personne ne stoppe la progression fulgurante de cet islam conquérant, la neutralité qu’ils affichent aujourd’hui ne saurait préserver le pays du désastre annoncé et exempter leur responsabilité. « Les places les plus chaudes en enfer sont réservées à ceux qui lors des grandes crises morales maintiennent leur neutralité ». Nos politiques devraient méditer sur cette mise en garde de Dante…
    Nous vivons, nous Français, dans la plus profonde apathie –voire, inconscience- une guerre permanente de quartiers… L’actualité quotidienne le démontre. Le moindre prétexte stimule désormais l’ardeur belliqueuse des « jeunes » de nos cités qui, cagoulés, se livrent aux pillages, incendies, destructions et quand, enfin, l’ordre est donné aux forces de police d’intervenir après moult saccages, elles sont accueillies avec jets de pierre, barres de fer, battes de base-ball, cocktails Molotov et, désormais, des armes à feu à balles réelles, ce qui constitue un degré supplémentaire dans la transgression sociale et pénale.
    Ce ne sont désormais plus des manifestations revendicatrices qui ont lieu… mais de véritables scènes de guérilla urbaine, préludes à une inévitable guerre civile que les plus avertis prophétisent déjà et qui se généralisent dans toute la France, sous l’œil désabusé des forces de l’ordre dont l’action est le plus souvent neutralisée par celle de la magistrature.
    C’est cette « minorité agissante » composée de truands, dealers, djihadistes et terroristes formés pour la plupart en Syrie et en Irak, qui constituent la « 5ème colonne » dont nombre de spécialistes du Renseignement dénoncent ouvertement « l’activité souterraine », criminelle ou délictuelle. Ils sont désormais prêts pour la curée. Qu’Israël, notre ultime rempart au tsunami islamiste vienne à céder et la déferlante des « fous d’Allah » s’abattra sur la France puis sur l’Europe. Alors, nos « bien-pensants ni-ni » seront à leur tour défenestrés et l’Histoire traînera leurs noms dans la fange. Mais ce sera une piètre consolation pour un peuple enchaîné. Jamais la prophétie de Lénine n’a été aussi véridique et sur le point de se réaliser : « L’Occident nous vendra la corde pour le pendre ».

    José CASTANO
    Courriel : joseph.castano0508@orange.fr

  2. COSTA dit :

    Salut a tous
    Merci a m. castano
    ET PAIX A L’AME DE G.NARBONI
    SIMPLEMENT POUR VOUS DIRE MERCI, CAR SUR UNE PHOTO VERS LA FIN OU L’ON APERCOIT 3 GUGUS ASSIS SUR UN BALCON DE TERASSE JE ME SUIS RECONNU EN PLEIN CENTRE(R.COSTA du 8 rue Mizon a BEO) AVEC A DROITE UN CERTAIN VONVON TRIPIANA ET A GAUCHE LE GARCON A COLLIER DE BARBE JE SAIS QU’IL ETAIT CORSE ,MAIS JE NE ME SOUVIENT PAS DE SON NOM ?
    UN BON SOUVENIR ET UN MAUVAIS A LA FOIS ..J’AI CE JOUR… 73 BALAIS!!
    CORDIALEMENT

  3. Toute ma sympathie. Très touchant. On ne peut pas rester indifferent

  4. ALGUDO dit :

    Avec José, c’est le coeur PN qui parle en connaissance de cause.
    Ces Français « souchiens »qui manifestent à sens unique ne se doutent pas de la planche savonneuse sur laquelle les engagent ces « Français de papiers » pour qui ces manifestations ne sont qu’assouvissement de haine contre notre civilisation Judéo-Chrétienne. Courage Israël, la majorité des vrais Française est à vos côtés.

  5. Khouya José..
    Ton Serment s’appelle Fidélité..
    Merci pour cet Hommage et ce Souvenir d’un paradis perdu…

    DDD

  6. Yves Bensadoun dit :

    Merveilleux souvenirs mais si loin nous pensions avoir une nouvelle vie en France et voila que tout recommence quand je regarde les images a la télé je suis très inquiet pour nos enfants et petits enfants ???????????

  7. belvisi dit :

    Emouvant
    Sublime
    merci
    Joseph Castano
    Armand Belvisi

  8. Rolande de CARO-LOISEUR dit :

    Merci JOSE pour ce très beau souvenir.
    Guy NARBONI habitait le 1er groupe des HBM au Champ-de-Manoeuvres ALGER – Cet après-midi nous avons évoqué son souvenir avec André NAVARRO qui nous a montré des photos d’école.
    Il est parti trop tôt, comme beaucoup d’amis PIED NOIR.
    50 ANS loin de chez nous : C’EST DUR, C’EST TROP !
    Amicalement à tous. Rolande.

  9. charlin dit :

    quelques photos pour se souvenir :

    http://www.exode1962.fr/exode1.....epart.html

  10. gozlan lucien dit :

    Pour mon ami d enfance, j ai nomme Andre ESCOBEDO ah ah ah!!!!!
    Merci pour ce petit coucou, je suis sensible que tu me lis sur Magazine Terredisrael.com.
    Oui Andre, on a grandi ensemble sur les bancs de la meme ecole,
    Oui Andre, nos chemins ont ete differents depuis la perte de l Algerie francaise,
    Oui Andre, je ne vous ai jamais oublie moi non plus.
    Mes souvenirs passes avec vous, tous mes amis, je les ai en moi et c est ce que je me suis promis voila un an maintenant puisque je suis l initiateur de ce Rassemblement des PIEDS NOIRS EN ISRAEL.
    Oui, vous et nous les EXPATRIES de l Algerie devenue Independante, nous allons commemorer ensemble la PERTE de l ALGERIE FRANCAISE.
    Voila un an, avec nos amis communs Jean Claude BENTOLILA et Pierre SERVERA, nous sommes venus voir le secretaire de l Association MORIEL, Monsieur Zenouda Julien notre voisin de la rue Livingstone a Bab el Oued a Alger pour lui proposer d organiser cette petite commemoration.
    On a d abord commence autour de nous pour informer les Pieds Noirs EXPATRIES de notre terre et installes ici en Israel depuis 50 ans,
    Et puis notre idee a traverse la mediterranee et des echos nous sont venus de l autre cote, « si c est en ISRAEL, on vient »,
    D autres personnes nous ont dit: » Mais nous ne sommes pas JUIFS… » EST IL POSSIBLE DE NOUS JOINDRE A VOUS??? »
    Aussitot, des cineastes, des conferenciers, des historiens, nous proposent leurs aides, des salles de conferences sont a notre dispositions,
    Oui mon ami andre Escobedo, on va commemorer le CINQUANTENAIRE de l abandon de l ALGERIE par la FRANCE, notre MERE PATRIE.
    Nos amis communs seront avec nous pour participer a cette commemoration, ils viendront d Amerique, d Angleterre, de France, d Espagne et meme des Dom-Tom,
    Oui Andre, ils viendront partager tous nos souvenirs restes la bas et tu le sais combien je ressents personnellement le bonheur d avoir a cote de nous tous, tous ces anciens amis perdus de vus depuis si longtemps mais avec des souvenirs toujours si presents.
    Mon ami andre ESCOBEDO, merci pour conclure ce petit commentaire pour le soutient moral que vous nous temoignaient tous.
    Les Pieds Noirs de l ETAT D ISRAEL, nous ne vous oublierons jamais.

  11. Escobedo André dit :

    Effectivement une trés belle vidéo pleine de souvenirs.J’y ai même reconnu sur une photo Roland Abisserour qui nous a quitté. j’en profite pour passer un bonjour à Lucien Gozlan.
    Merci.

  12. Maurice CHOUKROUN dit :

    Très émouvant de voir ce clip. Merci

  13. Michelle dit :

    @ Lucien Gozlan
    Je suis au courant, étant très liée à l’Association Morial http://www.morial.fr/home
    Par ailleurs son Président Didier Nebot sera parmi vous en Israël. Je regrette de ne pouvoir assister à cet évènement des 50 ans de l’abandon de l’Algérie Française comme vous dites.
    J’espère que vous avez apprécié la vidéo de Guy Narboni.

    Je trouve le texte de José CASTANO très émouvant, lui qui a eu la chance de le rencontrer…

  14. Michelle dit :

    @ Lucien Gozlan
    Je suis au courant, étant très liée à l’Association Morial http://www.morial.fr/home
    Par ailleurs son Président Didier Nebot sera parmi vous en Israël. Je regrette de ne pourvoir assister à cet évènement des 50 ans de l’abandon de l’Algérie Française comme vous dites.
    J’espère que vous avez apprécié la vidéo de Guy Narboni.

    Je trouve le texte de José CASTANO très émouvant, lui qui a eu la chance de le rencontrer…

  15. charlin dit :

    Joseph Castano fait un sacré bon boulot en rehabilitant le travail des Pieds Noirs de toutes origines en Algérie et en démêlant le vrai du faux .. et le faux abonde venant de doctes ecrivains et journalistes qui réécrivent l’histoire à leur façon …

    Curieusement , ce sont les même qui écrivent aujourd’hui , qu’Israel est un état fasciste , colonisateur , opprimant les pauvres palestiniens , volant leurs terres et leur mesurant l’eau pour les faire partir …

    Une histoire d’Agérie qui recommence en somme, avec les Israeliens dans le role des Pieds Noirs …

    L’évacuation des colons de la bande de Gaza par Tsahal m’a fait mal et m’a rappelé bien des choses …
    avaient-ils fait eux aussi, suer le burnous selon l’expression consacrée ou bien s’étaient-ils mis au boulot avec courage et detemination pour la mise en valeur de terres jusque là abandonnées ???
    Il y a bien des analogies entre l’histoire de l’Agerie Française et Israel j’espère que l’issue sera autre et qu’Israel sera moins …que la France

  16. nathan andre philippe dit :

    merci de repondre à mon interrogation:les juifs sont ils des pied s noirs?
    ils etaient presents dans le maghreb avant l1830

  17. gozlan lucien dit :

    pour Jose CATAGNO ET Michelle KAROUBI
    ,
    Les pieds noirs vont commemorer le CINQUANTENAIRE de l Abandon de L Algerie Francaise dans le courant du 1er semestre 2012.
    Oui les Pieds Noirs, veulent continuer de se souvenir de l Algerie Francaise 50 anNees plus tard.
    Oui , les PIEDS NOIRS ont vecu des drames a la suite de l abandon de leur terre pour que l Algerie devienne independante.
    Oui , beaucoup ont souffert d etre rapatrier vers la France et comme j ai lu dans certains commentaires on a utilise une mauvaise appellation.
    Cela n etait pas des RAPATRIES mais on les a oblige a devenir des EXPATRIES
    Aussi pour commemorer, ce CINQUANTENAIRE de l abandon de l Algerie Francaise, l association MORIEL en ISRAEL a prevu que les Pieds Noirs vivant en ISRAEL commemorrent egalement cet evenement en proposant UN CONGRES DES EXPATRIES A NATANIA DU 5 AU 12 FEVRIER 2012 en invitant ces EXPATRIERS PIEDS NOIRS vivant en FRANCE ET DANS LE MONDE ENTIER a les rejoindre pour des retrouvailles inoubliables malgre ces 5 decennies passees.
    Alors, nous partagerons toutes ces souffrances avec tous nos freres et tous nos amis et nous les invitons a nous rejoindre afin que ce CINQUANTENAIRE des PIEDS NOIRS EN ISRAEL soit EVENEMENTIEL.
    Lucien gozlan

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>