pub2011

Dr Zvi Tenney

Dr Zvi Tenney

En réaction à mes remarques sur la politisation de l’Unesco, Betty L. m’écrit sur www.terredisrael.com : « VOUS avez raison mais qu’elle est votre solution ???? »
Voici donc une tentative de réponse à sa question:

Il faudrait sans doute créer une Organisation internationale composée de Chrétiens et de Juifs qui aurait pour objectif de veiller au respect du récit biblique duquel émanent les valeurs judéo-chrétiennes qui servent de fondements au monde occidental.

Une telle Organisation pourrait prendre l’initiative de symposiums internationaux et de débats publiques sur le récit biblique et son contexte historique et archéologique et de réagir à toute tentative de falsifier ce récit pour des raisons politiques tel que tente de le faire l’Unesco.

Elle pourrait par exemple au sujet de cette décision de « déjudaïser » le Caveau des Patriarches, ( Méharat Hamakhpéla), à Hébron rappeler publiquement à l’Unesco que dans la Genèse chapitre 23, de l’Ancien Testament, il est fait mention de l’achat du terrain par Abraham, comportant une grotte, connue sous le nom de Makhpéla qui était située à la proximité de la ville d’Hébron pour y enterrer son épouse Sarah. Comme il est dit dans le texte biblique : « …et Abraham pesa à Éphron l’argent qu’il avait dit, en présence des fils de Heth, quatre cents sicles d’argent ayant cours chez le marchand .Le champ d’Éphron à Macpéla, vis-à-vis de Mamré, le champ et la caverne qui y est, et tous les arbres qui sont dans le champ et dans toutes ses limites alentour, devinrent ainsi la propriété d’Abraham […] Après cela, Abraham enterra Sarah, sa femme, dans la caverne du champ de Macpéla, vis-à-vis de Mamré, qui est Hébron, dans le pays de Canaan ».
C’est auprès de Sarah que fut enterré, plus tard, Abraham (Gn:25,9).
Jacob, vers la fin de son séjour en Égypte, nous apprend que Léa, sa première épouse, ainsi qu’Isaac et sa femme Rébecca, ses parents y avaient aussi reçu leurs propres sépultures (Gn 49,31) ; il demande donc, à ses fils de ramener ses os en Canaan et de les déposer à côté de ceux de ses pères, à Makpéla (Gn 50,13).

Le respect d’autres religions monothéistes pour ce lieu ne peut en aucun cas effacer son caractère primordialement juif.

Dr Zvi Tenney
Ambassador of Israel (ret)
www.zvitenney.info

Articles similaires

Tags: , , ,

9 Reponses to “Quand l’Unesco politisée, trahit sa vocation (suite) Par le Dr Zvi Tenney”

  1. shoshana dit :

    on n’est pas a la premiere deviation de l’UNESCO et je crains qu’on n’en soit pas a sa derniere.

  2. schwarz dit :

    MERCI pour ce rappel ,,,aux obscurantistes de l’ U.N.E.C.O.

  3. axel dit :

    Le Président Shimon Peres aurait dû condamner l’UNESCO par une déclaration officielle pour cet acte et aussi tous ceux qui condamnent faussement Israël, conformément à Isaïe 54/17.

  4. Oumar Moulaye dit :

    Bien dit Docteur, une telle organisation est la bienvenue, pourvu qu’elle soit dirigée par des hommes et des femmes indépendants des organisations réligieuses dont le silence coupable et lâche a fait beaucoup de mal à l’Occident en général et à Israël en particulier.

  5. michel boissonneault dit :

    la vrai solution est d’informer le monde en général car
    avec l’invention de l’internet et ont à aucune excuse
    parce qu’il faut faire comprendre aux gauchistes et
    aux intéllos. leur faire comprendre que l’ont ne peux
    lancer des missiles de gaza sur israel et être membre
    angelique de l’unesco en même temp

  6. seignorbosc pierre dit :

    Docteur Tenney !

    ENTIEREMENT D’ACCORD AVEC VOUS.

  7. annick dit :

    oui tout à fait, c’est BIBLIQUE !

  8. betty L dit :

    EN ESPERANT que votre reponse reçoivent les FAVEURS que vous ATTENDEZ

  9. betty L dit :

    MERCI MONSIEUR

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>