4 Comments

  1. 4

    Yehuda Schwartz

    L’Etat-Nation est une personne morale douée de souveraineté: Autrement dit L’Etat ne reconnait pas d’autre souverain que lui, il a pris sa place. C’est une creation artificielle de l’homme, on peut donc dire qu’il s’agit de l’idole moderne par excellence.

    Le territoire de l’Etat-Nation est la « mère-patrie » la moledet, la Terre-Mère qu’Abraham doit quitter pour découvrir la Terre d’Israel. Le nationalisme moderne n’est qu’un néo-paganisme qui définit l’identité par le territoire, qui fait de la terre une mère.

    La loi de l’Etat étant seule à avoir force de loi – et non la Halakha qui est pour lui illégale, ou une non-loi – faire acte de loyauté à l’Etat revient à renier la Torah et le Souverain du Monde, le seul souverain que nous devons reconnaître.

    Pouvoir donner la citoyenneté israélienne à un non-Juif et l’appeler « israeli » vide le nom « Israel » de tout contenu juif et montre bien que la nationalisme israélien n’est pas juif, qu’il est une forme d’assimilation collective.
    Il n’y a pas d' »Etat juif » mais seulement un Etat des Juifs, un Etat comme les autres pour les juifs seuls.

    Aucun Juif comme moi, qui a reconnu dans le nationalisme l’idolâtrie la plus destructrice qu’il soit, ni la plupart des juifs orthodoxes ne peuvent souscrire à une telle déclaration de loyauté envers l’Etat. Alors pourquoi l’exiger de non-juifs?

  2. 3

    Yohana

    Je suis étonnée que vous parliez de l’Islam comme une religion non idolâtre.
    Etudiez son origine et voyez ses fruits.

  3. 2

    noe moreau

    C’est tout a fait naturel, on devrais en faire autant en Françe

  4. 1

    meller danielle

    Excelent article Dany de Casrmiel

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com