Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 
 
 

Histoires et Blagues de Georges Chouraqui
 

A méditer
 

Chanteurs et acteurs
 
 
La frequentation du site
 
Livre d'Or du Site
 
Recherche sur le site
 
 
terredisrael.com
Histoires page 88
de Georges Chouraqui
Patrick Attal, Sissi CHAN, Danielle Hababou et Simone Cohen
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante

En CORSE,

Un candidat malheureux d'un jeu télévisé revient dans son petit village Corse.
Au bar, tous les villageois l'acclament.
Un vacancier se fraye un chemin jusqu' à  lui et lui dit:
- C'est quand même insensé, ça!  Vous arrivez en finale, vous répondez aux questions les plus difficiles et, au dernier moment, alors que la cagnotte de 100 millions vous attend, vous ne savez pas dire qui a tué Henri IV!
Tout le monde connaît pourtant Ravaillac!
Grand silence dans la salle.
Tous les villageois se taisent et fixent le malheureux vacancier d'un air mauvais.
Alors le candidat lâche:
- Monsieur, même pour 100 millions, sachez que chez nous en Corse, on ne balance personne!

C'est la Toussaint.

Dans un cimetière de Paris, Jean-Christian  apporte des fleurs pour la tombe de ses parents:

Sur la tombe d'a coté un Chinois est en train de répandre du Riz sur la pierre tombale de ses parents.
Le français (Un peu xénophobe sur les bords) lui demande:
Et vous vous pensez qu’un jour ils pourront manger votre riz?
Le Chinois lui rétorque:
Bien sur ! Le même jour que vos parents pourront sentir vos fleurs.....

=====

Une histoire Marseillaise:

Ah ! le Crocroco, le Crocroco, le Crocodile.... 

Près de la ferme aux crocodiles de Pierrelatte, il y a un parc       
Un maghrébin est couché sur la pelouse et dort au soleil.
Un crocodile qui s’est échappé s'approche du "travailleur" profondément endormi.              
Il attrape le dormeur par les pieds et se met à l'avaler.  
Puis il s’arrête pour reprendre son souffle ; Il n’y a plus que la tête de l'homme qui dépasse de la gueule de l’animal. 
  Passe un couple de vieux promeneurs, l'homme observe la scène et dit à sa femme : 
- « Oh  Putaing ! regarde l'arabe là ! ça touche le RMI, des allocations de toutes sortes et ça roupille dans un sac de couchage Lacoste ! »

=====

Le Docteur a sa patiente
- Madame, J'ai une bonne nouvelle a vous annoncer!
- Pas Madame, Mademoiselle!
- Ah dans ce cas, j'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer....

=====

Petite blague…

 Dans un petit village d’Alsace, Christian  vit seul avec son vieux chien.
Un jour le chien vient à décéder et Christian va voir le curé et lui demand
e -
"Monsieur le curé, mon vieux chien est mort, Je voudrais que vous disiez une messe pour lui."
 Le curé répond :
« On ne peut pas faire des funérailles pour un animal dans l’église, mais il y a les Baptistes à l’autre bout de la paroisse.
Peut-être qu’ils pourraient faire quelque chose pour cette créature. »

 Christian s’adresse au Curé et lui dit :
« Je vais y aller tout de suite,  pensez-vous que si je leur donne 5000 euros ce sera suffisant pour ce service ? »
 Le curé s’exclame :
 
Attendez !.
« Pourquoi ne m’avez-vous pas dit que votre chien était catholique ?

=====

Un Senior, .....
Enfin un homme d'âge mûr, pas vraiment en pleine forme, faisait de la musculation selon ses capacités dans une salle de gym quand il remarqua une jeune femme très sexy.
Il demanda au moniteur le plus proche:
- "Quelle machine vous me conseiller d'utiliser pour impressionner cette charmante petite chose là -bas ?
"Le moniteur le toisa de haut en bas et lui répondit:
" Vous devriez essayer le distributeur de billets dans le hall d'entrée".  

=====
Des actes de jeunesse
- Tu pousses la porte des magasins quand il y a marqué "Tirez"
- Quand tu as un bleu tu appuies dessus pour voir si ça te fais mal.
- Tu arraches l'herbe quand tu es assis sur la pelouse.
- Quand tu étais petit tu marchais sur les carreaux sans toucher les lignes.
- Tu es trop heureux quand tu réveilles la nuit et qu'il te reste beaucoup de temps à dormir.
- Quand tu étais en primaire tu regardais ton âge au fond de ton verre.
- Tu perds 10 ans d'âge mental quand il neige.
- Tu as déjà essayé de descendre toutes les couleurs du Bic à 4 couleurs en même temps.
- Tu as déjà essayé de mettre l'antivol du caddie sur lui même.
- Tu dis "C'est moi" à l'interphone.
- Quand tu étais petit tu prenais la mousse de ton bain pour faire le Père-Noël.
- Tu as déjà essayé de mettre de l'eau dans un gant de toilette.
- Quand tu n'as plus de réseau, tu mets ton portable en l'air comme un débile.
- Toi aussi, tu souris en lisant ceci parce que c'est véritablement vrai. !!!.

 

 

 BLAGUE JUIVE du CHABBAT de Mihal 

Roger, un passionné de golf demande au responsable du terrain de golf de lui trouver un groupe de personnes pour partager agréablement le parcours.

Le responsable en parle aux habitués et finalement, il trouve des personnes intéressées.

Lorsque Roger  revient faire sa partie, le responsable lui dit :

- Je vous ai trouvé un groupe de 3, mais ce sont des rabbins. Ça ne vous gêne pas ?

- Non pas du tout.

Et les nouveaux amis disputent ensemble leur première partie.

Dès le premier drive, Roger  se sent un peu dépassé : il tombe à 150 mètres dans le rough, alors que les trois rabbins parviennent tous à 250 mètres sur le fairway...

Et presque tous les trous comme ça !!!
À la fin de la partie, Roger  est époustouflé ! Il demande :

- vous jouez vraiment très très bien. Vous devez vous entraîner tous les jours ?

- Non non. On ne vient qu’une fois par semaine. Nous allons juste prier une fois par semaine dans notre synagogue le jour de Shabbat et nous demandons à jouer correctement, c’est tout !

Alors Roger  rentre à la maison hyper excité et il dit à sa femme :
 - Chérie, on va se convertir au judaïsme !
 Ils se convertissent aussitôt, trouvent une synagogue, se mettent à prier tous les Shabbat  et mangent casher ! ...

Une année passe, Roger  n’a toujours pas progressé dans son jeu :
il se fait toujours avoir par les trois rabbins qui eux, continuent à jouer comme des d-ieux (sic).

Un beau jour, Roger très déçu, s’adresse à eux:
 - je suis déçu, déçu, déçu ... J’ai suivi vos conseils : je me suis converti au judaïsme et j’ai rejoint une synagogue, j’ai fait mes prières à chaque Shabbat, tout ça pour jouer aussi bien que vous. Ça fait un an maintenant, et je suis toujours aussi mauvais !

- Dans quelle synagogue vous allez prier ? demande Rabbi Yéhoudah

- Roger répond  Beth El…

- Aïe aïe aïe!!!  Quelle erreur, Beth El, c’est pour le tennis !!!

 

De Sissi Chan - les 4 voeux ... d'un arabe .
C'est un Arabe qui, par un jour de chance, rencontre une grenouille hallal.

La grenouille lui demande de faire quatre voeux qui seront immédiatement réalisés.

Il réfléchit quelques instants et dit à la grenouille :
" ji voudri avoir li zyo bleus !"
  .....et pouffff ! ... il a les yeux bleus ! La grenouille lui demande de faire son deuxième voeu.
     
L'Arabe réfléchit quelques instants et dit à la bestiole :
" Ji voudri avoir li choveux blonds !"
.....et poufff ! ... il a les cheveux blonds !
     
 La grenouille lui demande son troisième voeu.
L'Arabe lui répond :
" Ji voudri divinir Souidois avic li bassepourt souidois !" .....et poufff !...
... le voilà Suédois, en Suède, et naturalisé.

La grenouille lui demande de faire son quatrième et dernier voeu.
Sans hésiter, l'arabe répond :
" Ji voudri plou travailli i gagni beaucoup di l'argent, sans rien faire !"
.....et pouffff ! ... Il redevient Arabe, en France, les yeux bruns, basané et cheveux frisés,
avec dans ses poches de veste : sa carte CMU, son relevé des allocations familiales, son inscription à pôle emploi,  son  attestation d'APL, sa carte de transports gratuits, etc..etc....etc........etc...

 

de simone, Eh oui, nous en souffrons tous ... un jour...sans rancune!
L'Helléparthie
- Si un café t' empêche de dormir
- Si une bière t'envoie directement aux toilettes
- Si tout te paraît trop cher
- Si n'importe quelle bêtise te met en rogne
- Si un léger excès fait monter l'aiguille de ta balance
- Si tu arrives à l'âge des métaux (cheveux d' argent, dents en or, pacemaker en titane)
- Si la viande te fait mal à l' estomac, si le poivre t'irrite et l'ail te fait régurgiter
- Si le sel fait monter ta tension
- Si tu demandes au maître d'hôtel une table loin de la musique et des gens
- Si attacher tes lacets te fait mal au dos
- Si la télé t'endort
- Si tu dois te servir de plusieurs paires de lunettes (de près, de loin, de soleil)
- Si tu as des douleurs d'origine inconnue
- Si tu as un ou plusieurs de ces  symptômes, ATTENTION!
C'est sûr, tu souffres d'Helléparthie !

Et oui !

Helléparthie ta jeunesse !

 

Humour juif avec une histoire de Bernard Musicant
Un prêtre discute avec son ami, le rabbin, et lui dit: "Vous avez appris de moi beaucoup de choses mais il ya une chose en particulier que je tiens beaucoup à apprendre, mais vous refusez de me l'enseigner : voulez-vous m'enseigner le Talmud ".

Le rabbin répond: "Vous êtes un « goy » (non-juif ) et vous avez le cerveau d'un «goy ». Il n'y a aucune chance pour que vous réussissiez jamais à comprendre le Talmud." Le prêtre insiste, et le rabbin fini par accepter. Le rabbin dit au prêtre:

"Je suis d'accord pour vous enseigner le Talmud, à condition que vous répondiez à une question." Le prêtre accepte : "Quelle est la question ?"

Le rabbin demande: "Deux hommes tombent dans une cheminée. L'un sort sale et l'autre sort propre. Lequel des deux va se laver ?"

"Très simple", répond le prêtre. "Celui qui est sale va se laver et celui qui est propre ne va pas se laver".

Le rabbin répond : "J'ai dit que vous ne réussiriez jamais à comprendre le Talmud ! C'est le contraire qui est exact : le propre voit l'autre sale, pense qu'il est également sale et va se laver. Le sale voit l'autre propre, pense qu'il est également propre et donc ne va pas se laver".

Le prêtre dit au le rabbin dit: «Je n'ai pas pensé à cela ! S'il vous plaît posez moi une autre question."

Le rabbin demande: "Deux hommes tombent dans une cheminée. L'un sort sale et l'autre sort propre. Lequel des deux va se laver ?"

"Très simple", répond le prêtre. "Celui qui est propre voit l'autre sale, pense qu'il est également sale et va se laver. Le sale voit l'autre propre, pense qu'il est également propre et donc ne va pas se laver".

Le rabbin répond : "Vous avez tort à nouveau ! Je vous ai dit que vous ne comprendriez jamais. Le propre se regarde dans le miroir, voit qu'il est propre et, par conséquent, ne se lave pas. Le sale se regarde dans le miroir, voit qu'il est sale et, par conséquent, va se laver".

Le prêtre se plaint: "Mais vous n'avez pas dit qu'il ya un miroir !"

Le rabbin répond : "Je vous ai prévenu qu'avec votre cerveau vous ne réussissiez jamais à comprendre le Talmud. Pour comprendre le Talmud, vous devez penser à toutes les possibilités". "OK", gémit le prêtre, "Laissez-moi essayer une fois de plus. Posez moi une autre question. "

"Pour la dernière fois", demande le rabbin, "Deux hommes tombent dans une
cheminée. L'un sort sale et l'autre sort propre. Lequel des deux va se laver ?"

"OK. C'est maintenant très simple" ! répond le prêtre. "S'il n'y a pas de miroir, le propre verra l'autre sale, il pensera qu'il est également sale et ira se laver. Le sale verra le propre, pensera qu'il est également propre et donc n'ira pas se laver. S'il y a miroir, le propre se regardera dans le miroir, verra qu'il est propre et, par conséquent, ne se lavera pas. Le sale se regardera dans le miroir, verra qu'il est sale et, par conséquent, ira se laver". ".

Le rabbin répond: "Je vous ai prévenu qu'avec votre cerveau vous ne réussissiez jamais à comprendre le Talmud. Vous disposez d'un cerveau non-juif.

Dites-moi, comment est-il possible que deux hommes tombent dans une cheminée, que l'un sorte sale et l'autre propre ?"

 

C'est Juif, mais excellent une histoire de Yolande Schwarzman

Un jeune homme se rend à la pharmacie pour acheter des préservatifs.

Devant la grande sélection disponible, il demande l'aide du pharmacien en poste.
...
Le pharmacien lui explique les différences, lui montre les modèles à nervures, ultra-minces, lubrifiés, etc.
...
- Je vais prendre le modèle de luxe extra-plaisir, super-sensation-ultra-nervure avec lubrifiant, dit le jeune homme d'une manière vantarde.

Voyez-vous, j'ai mon premier souper chez les parents de ma nouvelle amie et après le souper, nous allons fêter…

Et je sens que ce soir, c'est LE soir.

Elle est pas mal chaude et j'ai bien l'intention de me payer une bonne soirée, si vous voyez ce que je veux dire, ajoute-t-il en faisant un clin d'œil au pharmacien.

Ça va chauffer toute la nuit ! Je vais prendre une boite de 12 ".

Le soir, il arrive chez les parents de sa copine et pendant le souper il est très silencieux, réservé, regarde toujours dans son assiette et prend bien soin de ne pas se tenir trop proche de sa petite amie.

Vers la fin du souper, elle se penche vers lui et chuchote :

- Je ne savais pas que tu étais si timide.
-Le jeune homme répond
- je ne savais pas que ton père était pharmacien

   

De Danielle - Peu importe ce que tu donnes à une  femme, elle le rendra meilleur!

Donne-lui un spermatozoïde, elle te donnera un bébé!
Donne-lui une maison, elle en fera un foyer!
Donne-lui un sourire, elle te donnera son cœur.
Une femme multiplie et amplifie ce qu'on lui donne.

Donc, si tu lui donnes une vie de merde...
Ne t'étonne pas qu'elle te fasse chier…

 

VOILA UNE CUISINE QUI A LE MERITE DE NE PAS ETRE COMPLIQUEE.......
ET EN PLUS C'EST BON !!!!!!!
ET PUIS CA NE FAIT PAS GROSSIR.
QUE DES AVANTAGES ... HA HA HA !!!!!!!!!!

La femme en avait marre de toujours tout faire à la maison.

Alors elle et son mari se sont mis d'accord pour que chacun fasse le repas du soir, à tour de rôle !

Le jour suivant c'est au tour du mari, et quand la femme rentre, elle voit son mari tout nu avec un verre d'eau à la main qui lui dit :

Ce soir,le menu, c'est amour et eau fraiche !
Le jour suivant le mari rentre, et crie :
  
Qu' est qu'il y a au menu ce soir, chérie ?
La femme vient vers lui, toute nue avec les cheveux ébouriffés, et dit :

Les restes d'hier soir !
 

Le saviez-vous ?

Le Chardonnay est un vin qui produit à partir de raisins blancs. Traditionnellement, il est commun de penser que les espèces sont le Chardonnay origine de la région des vins de Bourgogne en France.

La recherche historique montre que le nom de vin blanc est issu de vignes dans les collines de Jérusalem, non seulement en raison de la vigne qui produit le vin se développe surtout dans le sol calcaire et d'argile, comme dans la région de Jérusalem, mais surtout parce que la source du vrai nom du vin "Chardonnay".
Il s'avère que la source du nom de vin blanc est dans la langue hébraïque et non pas dans la langue française.

Les premiers à apporter le vin blanc dans la France étaient les croisés en provenance d'Israël qui terminaient leur quête et ramenaient chez eux le vin au gout merveilleux et dont le nom original en français a été "Porte de Dieu", et c'est une traduction du nom hébreu" sha'ar-adonay ", qui symbolisent qu'ils étaient de la ville sainte de Jérusalem, entourée par les portes vers D.

Lorsque vous demandez un homme français de prononcer le nom du vin en hébreu ("Sha'ar-adonay») qu'il prononce réellement comme «Char-Donnay" …

 

Un homme entre dans un bar super high-tech de 4ème génération, avec écrans plasma et claviers digitalisés de partout.
En plus c'est un robot qui sert à boire.
L’homme s’installe confortablement et, dans la nanoseconde qui suit, le barman-robot s’approche et lui demande :
- Quel est votre QI ?
L’homme répond :
- 150
Alors, le robot lui sert un Whisky de 18 ans d’âge et entame la conversation sur le réchauffement climatique, l’interdépendance environnementale, la physique quantique, les nanotechnologies, etc.
Au bout d’un moment, le client règle sa consommation (naturellement on-line avec sa carte de crédit), et sort.

Il est vachement impressionné par ce qui vient de se passer et décide de revenir tester le robot à nouveau.
C’est d’ailleurs ce qu’il fait le lendemain même.
Il revient donc dans ce même bar, et le même scénario se reproduit. Il est à peine assis que le même barman-robot s’approche et lui demande :
- Quel est votre QI ?
Cette fois-ci, l’homme répond :
- 80
Immédiatement, le robot lui sert une bière et lui parle de foot, de tiercé, de ses plats favoris, de femmes, etc...
Au bout d’un moment, l’homme repart. Il est de plus en plus intrigué et décide de revenir à nouveau le jour suivant.

Le lendemain donc, même topo ! Le barman-robot s’approche et demande :
- Quel est votre QI ?
Ce coup-là, l’homme répond :
- 20 je crois !
Alors, le robot lui sert un verre de gros rouge et en lui posant la main sur l’épaule, lui demande avec condescendance:
- Alors, comme ça, on va voter pour X en 2012 ?

X : Rajoutez le nom de celui pour lequel vous ne voterez pas ...

 

L’écologie des + de 50 ans…

IL NE FAUT PAS EMBETER Mémé.
   Seuls les + de 50 ans peuvent comprendre...  et encore !!!

La vengeance des vieux !A la caisse d'un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats.
- La caissière lui reproche de ne pas se mettre à l'écologie  et lui dit:
- Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique.
Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources !
La vieille femme s'excuse auprès de la caissière et explique :
- Je suis désolée, il n'y avait pas de mouvement écologiste de mon temps.
Alors qu'elle quitte la caisse, la mine déconfite, la caissière ajoute :
- Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens.
C'est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l'environnement dans votre temps !

Alors, un peu énervée, la vieille dame fait observer qu'à l'époque on retournait les bouteilles de verre consignées au magasin.
Le magasin les renvoyait à l'usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau : Les bouteilles étaient recyclées,
Mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.
Elle ajoute :
- De mon temps, on montait l'escalier à pied: on n'avait pas d'escaliers roulants et peu d'ascenseurs.
On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu'il fallait se déplacer de deux rues. On marchait jusqu'à l'épicerie du coin.
Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.
On ne connaissait pas les couches jetables : On lavait les couches des bébés.
On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde à linge, pas dans un machine de 3 000 watts.
On utilisait l'énergie éolienne et solaire pour sécher les vêtements.
On ravaudait systématiquement les vêtements qui passaient d'un frère ou d'une soeur à l'autre.
Mais, vous avez raison, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.
On n'avait qu'une TV (quand on en avait…) ou une radio dans la maison ; pas une dans chaque chambre.
Et la télévision avait un petit écran de la taille d'une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l'État du Texas.

On avait un réveil qu'on remontait le soir.
Dans la cuisine, on s'activait pour préparer les repas ;
On ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu'EDF en produit.
Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boîtes ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique. 
On n'avait pas de tondeuses à essence autopropulsées ou autoportées :
On utilisait l'huile de coude pour tondre le gazon.
On travaillait physiquement; on n'avait pas besoin d'aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l'électricité.
Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.
On buvait de l'eau à la fontaine quand on avait soif.
 On n'utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter.
On remplissait les stylos dans une bouteille d'encre au lieu d'acheter un nouveau stylo.
On remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations.
Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement  écologiste.
Les gens prenaient le bus, le métro, le train et les enfants se rendaient à l'école à vélo ou à pied au lieu d'utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi 24 heures sur 24.
Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers
continuaient d'une année sur l'autre, les crayons de couleurs, gommes,
taille- crayon et autres accessoires duraient tant qu'ils  pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers  jetés fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rentrée.
Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.
On n'avait qu'une prise de courant par pièce, et pas de bande multiprises pour
alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d'aujourd'hui.

ALORS NE VIENS PAS ME FAIRE  ‘’ CHIER ‘’ AVEC TON MOUVEMENT ÉCOLOGISTE !

                              Mercide ne pas imprimer ce message afin de préserver l'environnement.
 

Histoire de Morale

Le jeune Roi Arthur fut fait prisonnier par le monarque d’un  royaume voisin. Celui-ci aurait pu le tuer,
mais il fut ému par la jeunesse de son prisonnier et il lui proposa un marché : il lui laisserait la vie sauve s'il réussissait à trouver la réponse à une question très difficile.
Arthur aurait un an pour trouver la réponse ; si au bout d'un an, il revenait avec la réponse, alors il serait libre, sinon, le monarque le tuerait.

La question était : que veulent réellement les femmes ?

Une telle question rendrait perplexe n'importe quel homme d'expérience, mais pour le jeune roi, la réponse paraissait impossible à trouver. Mais, ce marché étant toujours préférable à la mort, Arthur accepta la proposition du Roi et promit de revenir dans un an avec la réponse à cette difficile question. Il repartit alors dans son royaume et commença à chercher la réponse à cette question en interrogeant tous ses sujets : la princesse, les prostituées, les prêtres, les sages, les courtisans...

Finalement, il interrogea tout le monde, mais personne ne put lui donner une réponse satisfaisante. Ce que la plupart des gens lui conseillèrent fut d'aller consulter une vieille sorcière qui seule pourrait connaître la réponse. Mais le prix serait élevé, la sorcière étant en effet connue dans tout le royaume pour les tarifs exorbitants qu'elle réclamait pour ses services...

Le dernier jour de l'année de réflexion accordée étant arrivé, Arthur n'avait plus le choix et il alla consulter la sorcière.
Elle accepta de répondre à sa question, mais à condition qu'il lui accorde d'épouser Gawain, le plus noble des chevaliers de la Table Ronde, et l'ami le plus cher d'Arthur !

Le jeune Arthur fut horrifié : la sorcière était bossue et véritablement hideuse, elle n'avait plus qu'une dent, sentait l'eau croupie et faisait sans arrêt entendre des bruits obscènes ... c'était la créature la plus répugnante qu'il ait jamais rencontrée.

Il refusa d'obliger son ami à l'épouser et à supporter une telle ignominie.
Gawain, en apprenant le prix proposé par la sorcière, alla voir Arthur. Il lui dit qu'aucun sacrifice ne serait trop grand pour préserver la vie de son roi et l'existence de la Table Ronde.

Ainsi, le mariage fut accepté et la sorcière répondit à la question d'Arthur :

"Ce qu'une femme veut réellement c'est de pouvoir être maîtresse de sa destinée."

Tout le monde sut alors que la sorcière venait de dévoiler une profonde vérité et que la vie d'Arthur était sauvée. Et ainsi en fut-il.
Le monarque voisin épargna la vie d'Arthur et lui redonna sa liberté.

Quel mariage fut célébré pour Gawain et la sorcière !

Arthur était déchiré entre soulagement et désespoir. Gawain fut parfait comme toujours, gentil et courtois. La vieille sorcière montra les pires manières, mangeant avec les doigts, faisant entendre des bruits obscènes, et mis tout le monde très mal à l'aise.

La nuit de noce approchait : Gawain, se préparant à une nuit d'horreur entra dans la chambre. Quelle ne fut pas sa surprise !
Allongée sur le lit l'attendait la plus belle femme qu'il lui ait été donné de voir ! Gawain en eut le souffle coupé et lui demanda ce qui se passait.
Cette femme d'une beauté extraordinaire lui répondit que comme il avait été si gentil et courtois avec elle (quant elle était une sorcière), elle serait désormais sorcière répugnante la moitié du temps et créature de rêve l'autre moitié
À lui de choisir comment il la voulait le jour et la nuit.

Question cruelle !

Gawain commença à réfléchir sur le sujet : durant le jour, une femme ravissante à montrer à ses amis mais la nuit, dans l'intimité de sa maison, une vieille sorcière hideuse ?
Ou préférerait-il avoir une vilaine sorcière le jour, mais une femme superbe pour lui toute la nuit ?

Que choisiriez-vous ?

La réponse de Gawain se trouve ci-après, mais ne la lisez pas avant d'avoir fait votre propre choix.

---
Le noble Gawain répondit qu'il laissait ce choix à la sorcière elle-même.
 A ces mots, elle lui annonça qu'elle serait désormais tout le temps une ravissante jeune femme car il l'avait respectée et qu'il l'avait laissé prendre en main son propre destin.

Quelle est la morale de cette histoire ?

La morale est que peu importe que votre femme soit jolie ou laide, car à l'intérieur c'est toujours une sorcière !

 

DES PROPOSITIONS  de MARIAGE ....
David Le chamach de la petite ville se faisait vieux et ne pouvait plus continuer à courir dans tous les sens comme il avait l'habitude.
Il engagea un jeune assistant  Meir et lui appris :
- La chose la plus important est l'exagération. Tu dois tout enjoliver.
- J'ai bien compris, répondit  Meir l'assistant.

Un beau jour, ils rendirent visite à une famille riche qui avait un fils unique :
- N'oublie pas, rappela David, sois enthousiaste et n'hésite pas à exagérer.

En présence de la famille, David le Chamach,  commença :
- Nous avons trouvé la fille qu'il faut à votre fils :
  elle est d'une très bonne famille.
- Excellente famille ! Renchérit  Meir.
  Ils descendent en ligne directe du Maharal de Prague !
- Elle est riche, continua David,
- Rothschild est pauvre en comparaison ! ajouta l'assistant.
- Elle est très mignonne, poursuivit  David,  en jetant des regards inquiets  du côté  de Meir  ce novice un brin trop enthousiaste.
- Mignonne, c'est peut dire ! On dirait Vénus !
- J’ajouterai juste un détail insignifiant, ajouta David,  en lançant un regard d’avertissement à son assistant,  elle a petit handicap, une minuscule verrue sur le dos.
- Comment, une verrue ! s'exclama le gaffeur. C'est une véritable bosse !

    
 

 

 

 
terredisrael.com
d'autres histoires ...
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante
L'avant dernier marrane Histoires 1
Histoires 35 Histoires 40
Histoires 55 Histoires 60
Espace détente Ephraïm Kishon  
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com