Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 
 
 

Histoires et Blagues de Georges Chouraqui
 

A méditer
 

Chanteurs et acteurs
 
 
La frequentation du site
 
Livre d'Or du Site
 
Recherche sur le site
 
 
terredisrael.com
Histoires page 82
de Georges Chouraqui et Patrick Attal
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante

Bonjour,
Pour commencer la journée sur un bon pied !
Prends ce qui vient, au moment où ça vient,
Sans lutter ni contre la guerre, ni contre la vie, ni contre la mort.
Dis-toi que le seul maître du monde,
C'est  Hachem !
Prends donc le temps d'être heureux !

 
L'EXAMEN
Une jeune fille très belle et vêtue de façon assez provocante entre dans une salle d'examen pour passer un oral.
L'examinateur semble ému.
Il bégaye un peu en lui proposant un sujet et la fille lui répond avec force œillades et trémoussements:
- "je ne sais pas je n'ai pas appris ma leçon",
Le professeur, un peu gêné, lui demande :
- Je vous propose un autre sujet, ou un rendez-vous ?
- Oh ! Monsieur je préférerais un rendez-vous (en rougissant quand même un petit peu).
- Très bien. Alors, à l'année prochaine.
 

HUMOUR !     

 Les Mémés ont la pêche !  Il faut avoir le sens de l'humour quand on vieillit !
C'est tout ce qui reste !

 
- Bonjour, Monsieur, voulez-vous nous faire un don pour les maisons de retraite ?
Et le vieux de s'écrier:
- Joséphine, mets ton manteau et prépare ta valise !

 Deux femmes d'un certain âge se présentent à la caisse du cinéma :
 - Faites-vous quelque chose pour les personnes âgées ?
- Oui, mesdames, nous les réveillons en fin de séance

 Le bus est en retard et le temps passe..
Au bout d'une heure, une des vieilles se tourne vers l'autre et dit:
 - Tu sais, ça fait tellement longtemps qu'on est là à attendre assises sur le banc que j'ai le derrière tout endormi!
Et l'autre se retourne vers elle et répond:
- Ouais, je sais! Je l'ai entendu ronfler

 Deux petites vieilles toutes ridées discutent :
- Tu te souviens, quand nous étions jeunes ?
Nous voulions ressembler à Brigitte Bardot.
- Oui, je me rappelle ...
 Eh bien, maintenant ça y est !.

======

La diète

Dans un chic quartier un Clochard s'avance vers une femme distinguée.
Le clochard lui dit d'un air implorant: je n'ai pas mangé depuis 4 jours.
et la dame de répondre: Mon Dieu, si seulement j'avais votre volonté.

=====

Question ?
Dans une colonie de vacances pour adolescents,
Une nouvelle monitrice demande au directeur :       
- Pourquoi est-ce que l'on met les garçons d'un côté du lac et les filles de l'autre ?.
- Fiez-vous à mon expérience : avant la fin des vacances, ils sauront tous nager !

=====

Un Belge rentre dans une pharmacie et demande :
Je veux acheter des lunettes !
- Des lunettes pour le soleil, Monsieur ?
- Non, pour moi !!!!


=====

DEVINETTE
Alors là, le niveau est élevé.............

Une femme prend son bain avec son chien.
Le chien pète, la femme meurt noyée.
 Quelle est la race du chien ? ? ? ...

"'Le pé ki nois""

=====
  Une jeune femme Yasmina  raconte: j'ai 2 fiancés, un Marocain et un fiancé Algérien, je ne sais qui choisir ?
Son amie  Zoubina répond: il vaut mieux  le Marocain, recevoir des coups et souffrir, que de se marier avec un Algérien et mourir de faim.

=====

Un samedi soir d'hiver, s'apprêtant à partir au pub comme à l'accoutumée,
Un Ecossais dit à sa femme :
- Chérie, mets ton manteau.
Peu habituée à de telles attentions, celle-ci répond très émue :
- Quoi ! Tu m'emmènes enfin avec toi.
- Non, je coupe le chauffage.

=====
  
Maurice  demande a son ami Joseph de Marseille où tu amène ta femme pour votre voyage de noces, Nous allons à Jérusalem  au mur des lamentations!.
Et pourquoi ?  Pour lui apprendre a parler au mur.

=====

Langage  de Notaire
Une vieille demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer l'acte d'achat de sa maison récemment acquise.
Le notaire l'invite à s'installer, appelle son clerc, et lui demande textuellement : - "Veuillez, s'il vous plaît, ouvrir la chemise de Mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s'y opposent pas, faites une décharge pour qu'elle entre en jouissance immédiate ! "
On n'a toujours pas rattrapé la vieille fille ...

=====

La Voisine
Une très belle femme frappe à la porte de son voisin et lui dit :
- "J'ai une envie folle de m'amuser, de me soûler et de faire l'amour toute le nuit...
Etes-vous occupé ce soir ?" - Non !" répond le voisin tout heureux.
- "Alors pouvez-vous garder mon chien ???"

=====

François,
François n’est pas très vaillant du point de vue « devoir conjugal ».
Yolande décide de passer à l’offensive.
Un soir, elle se blottit dans ses bras en disant: « Oh ! François, j’ai froid ! » Bon prince, François se lève et remonte le thermostat de plusieurs degrés. Deuxième tentative: elle se blottit à nouveau contre lui en disant:
« François, j’ai encore froid ! » Notre " benêt " se lève à nouveau et prend dans une armoire une belle couverture « Pure laine vierge » et couvre Yolande. À la troisième tentative, Yolande se veut plus explicite: « J’ai encore froid et je vais te dire un truc: quand maman avait froid, mon père se couchait sur elle ! » Et  François de répondre: « On ne va quand même pas réveiller ton père à cette heure-ci ! »

=====


A la synagogue,
Mardochée, un pauvre juif  prie et  demande à  D-ieu  de l'argent, au moins 100 $ dit-il.
Le Rabbin qui a écouté par hasard la prière de Mardochée  sort de sa poche 50$ et les donne au pauvre.
Celui-ci regarde le ciel et dit à D-ieu : la prochaine fois mon D-ieu.  S'il te plait, ne passe pas par le Rabbin car il a gardé la moitié.

 

ANNEE 2011
L'autre jour, un jeune me demande  quelle était mon " Fast Food " préféré quand j'étais plus jeune.
Nous n'avions pas de " Fast Food " quand j'ai grandi, lui dis-je. !
Non, mais, sérieusement, où mangeais-tu?

C'était à La maison que je lui expliquai.
Ma mère cuisinais tous les jours et quand papa revenait du travail,
on s'asseyait ensemble à la table de la salle à manger et si par hasard  je n'aimais pas ce qu'il y avait au menu, je devais rester assis jusqu'à temps que j'aime ça.

Le jeune à qui je parlais éclata de rire au point que je pensais qu'il allait s'étouffer.

Mais je continuais à lui parler au sujet de mon enfance.
Plusieurs parents n'ont jamais possédé leur propre maison,
ni porté des jeans Levis, ni mis les pieds sur un terrain de golf,
ni voyagé en dehors du pays , il n'y avait pas de  carte de crédit.

L'épicier du coin leur faisait crédit jusqu'au vendredi pour les achats de la semaine.

J'avais une bicyclette qui pesait probablement 25 a 50 Kilos et qui n'avait qu'une seule vitesse...

J'avais 19 ans quand nous avons eu notre premier appareil de télévision.
Évidemment c'était en noir et blanc et l'émission terminait à minuit après l'hymne national,
il reprenait en ondes le lendemain matin à six heures.
Il y avait généralement les nouvelles locales et les informations du Pays.

J'avais 21 ans quand j'ai goûté à ma première pizza.
Quand j'en ai pris une bouchée, je me suis brûlé le palais et le fromage fondu, en coulant, m'a également brûlé le menton.
Ce fut quand même la meilleure pizza que je n'ai jamais mangé.

Je n'ai jamais eu le téléphone dans ma chambre.
Le seul téléphone de la maison était dans le salon et c'était une ligne commune.
Avant de composer le numéro, il fallait écouter pour être certain qu'il n'y avait personne sur la ligne.

Les pizzas n'étaient pas livrées à la maison, mais il y avait  la livraison du pain et du lait.

Tous les journaux étaient distribués par des jeunes garçons.

Mon frère distribuait le journal six jours par semaine.
Le journal coûtait sept sous et il pouvait en garder deux.
Il devait se lever à six heures du matin.
Le dimanche, il devait collecter 42 sous à chacun de ses clients.
Ses clients favoris étaient ceux qui lui donnaient 50 sous et lui disaient de garder la monnaie.
Les mauvais clients étaient ceux qui n'étaient jamais à la maison le jour de la collecte.

Les étoiles du cinéma s'embrassaient la bouche fermée du moins dans les films.

Il n'y avait pas de classement de film car on produisait les films pour que tous puissent les voir, sans violence, sans pornographie ou quoi que ce soit d'offensant.

Si tu as grandi dans une génération d'avant la restauration rapide,
tu vas peut-être vouloir partager ces souvenirs avec tes enfants et petits enfants.
Mais! Ne viens pas me blâmer s'ils s'esclaffent de rire en t'entendant

 

AU GOLF
Un homme joue au golf pour la première fois sur un terrain particulièrement compliqué.
A un certain moment, il s'embrouille et il n'est plus certain de l'endroit exact où il se trouve sur le parcours.
En regardant autour, il aperçoit une femme qui joue devant lui.
Il s'approche, s'excuse, lui explique sa confusion et lui demande si elle sait sur quel trou il joue.

Elle répond :
" Eh bien, je suis sur le 7ème et vous êtes un trou derrière moi, alors vous devez être sur le 6ème. "

L'homme la remercie et poursuit sa partie.
Un peu plus tard, la même situation se produit. Il approche encore une fois de la femme et lui pose la
même question.

" Je suis à présent sur le 14ème trou, répond la femme, et vous êtes un trou derrière moi.
Vous devez donc être au 13ème. "

L'homme la remercie à nouveau et termine sa partie.
Lorsqu'il entre au chalet, il aperçoit la femme assise au bar. Il demande au barman s'il la connaît. Il répond dans l'affirmative :

"Elle est représentante et vient jouer à ce club régulièrement.. "

Notre golfeur s'approche d'elle et lui offre un verre pour la remercier..

" - Je crois comprendre que vous êtes représentante. Je suis également dans la vente. Qu'est-ce que vous vendez ? ?

- Si je vous le dis, promettez-moi de ne pas rire.

- D'accord, répond l'homme.

- Eh bien, poursuit-elle un peu gênée, je travaille pour Tampax. "

Sur ce, l'homme se met à rire à gorge déployée.
"- Je savais que vous ririez de moi, chaque fois que je dis ce que je vends c'est la réaction que ça provoque.

- Non, non, répond l'homme après avoir essuyé ses larmes,
je ne ris pas de votre profession ! C'est que moi  je vends du Papier Q …
je suis encore un trou derrière vous !

 

Bébé !...
Bernard arrive chez un copain à l’improviste, et veut passer la nuit  chez lui
parce que les Hôtels  affichent "  Complet "
Tu peux dormir dans le salon ou dans la même chambre que Bébé.
Bébé ?
C’est bon je vais dormir au salon…
Le lendemain matin il va à la salle de bains et y rencontre une superbe jeune fille. Bonjour, qui êtes vous ? Je suis Anna mais vous pouvez m’appeler Bébé. Et vous qui êtes vous? Moi : Le roi des imbéciles!

 
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
terredisrael.com
d'autres histoires ...
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante
L'avant dernier marrane Histoires 1
Histoires 35 Histoires 40
Histoires 55 Histoires 60
Espace détente Ephraïm Kishon  
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com