Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 
 
 

Histoires et Blagues de Georges Chouraqui
 

A méditer
 

Chanteurs et acteurs
 
 
La frequentation du site
 
Livre d'Or du Site
 
Recherche sur le site
 
 
terredisrael.com
Les Perles
de Georges Chouraqui et Patrick Attal
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante

Les perles de la Justice

Les avocats sont des gens sérieux .... mais l'erreur est humaine ! ! !
En voici quelques savoureuses perles.

Etiez-vous seul, ou sans personne pour vous accompagner ?

Vous a-t-il tué ?

Combien de fois vous êtes-vous suicidé ?

Etiez-vous présent quand on vous a photographié ?

A quelle distance les véhicules se trouvaient-ils l'un de l'autre au moment de la collision ?

Et vous y êtes resté jusqu'au moment de votre départ, n'est-ce pas ?

Q. M. Slattery, vous avez fait un voyage de noce très luxueux, n'est-ce pas ?
R. Je suis allé en Europe, monsieur.
Q. Et vous y avez amené votre nouvelle épouse ?

Q. Pouvez-vous nous décrire cette personne ?
R. Il était de taille moyenne et portait une barbe.
Q. Etait-ce un homme ou une femme ?

Q. Donc, la date de conception est le 8 août ?
R. Oui.
Q. Et que faisiez-vous à ce moment-là ?

Q. Etes-vous qualifié pour fournir un échantillon d'urine ?
R. Je le suis depuis ma tendre enfance.

Q. N'est-ce pas dans le fracas que vous avez été atteint ?
R. Non. J'ai été touché entre le fracas et le nombril.

Q. Docteur, combien d'autopsies avez-vous exécutées sur des personnes mortes ?
R. Toutes les autopsies que j'ai faites l'ont été sur des personnes mortes.

Q. Vous rappelez vous de l'heure qu'il était quand vous avez examiné le corps ?
R. L'autopsie a commencé vers 20h 30.
Q. Et M. Dennington était mort à ce moment-là ?
R. Non. Il était assis sur la table et se demandait bien pourquoi je faisais une autopsie.

Q. Docteur, avant de faire l'autopsie, avez-vous vérifié le pouls ?
R. Non.
Q. Avez-vous vérifié la pression sanguine ?
R. Non.
Q. Avez-vous vérifié s'il respirait ?
R. Non.
Q. Mais comment donc pouviez-vous être certain qu'il était mort quand vous avez entamé l'autopsie ?
R. Parce que son cerveau se trouvait dans un bocal, sur mon bureau.
Q. Mais le patient n'aurait-il pas pu être en vie quand même ?
R. Il se peut bien qu'il ait été en vie, en train de pratiquer le droit quelque part !

 

Les perles des douaniers

. Ses papiers, même s'ils étaient faux, étaient parfaitement en règle.

. Le bagage attendait avec un air louche...

. La femme était accompagnée de deux enfants de nationalité noire.

. Quand nous lui avons demandé de s'expliquer, l'homme a souri comme un coupable.

. Le sac que portait la femme ayant aboyé à plusieurs reprises, nous en avons conclu qu'il ne contenait pas que des vêtements comme elle le prétendait.

. Le transport des animaux étant interdit en cabine, le chien avait été déguisé en petite fille...

. L'ours en peluche suspect a bien été éventré par nos soins, d'où nous avons conclu qu'il ne contenait que du rembourrage légal.

. L'équipe de manutention de l'aéroport nous signala à 21h15 qu'un des colis débarqué du vol Paris-Rome émettait un bruit semblable à celui d'un réveil mécanique. Vérification faite, il s'agissait en fait de plusieurs réveils mécaniques.

. L'homme n'ayant pas d'argent sur lui, nous l'avons sommé de nous régler immédiatement la totalité des sommes dues au titre des taxes diverses.

. Ses explications ne nous paraissant pas très claires, nous avons sommé l'homme de parler français sous peine d'amende.

. L'homme est mort avant de passer les contrôles douaniers, vraisemblablement pour n'avoir pas à nous présenter ses papiers.

. Plus l'homme cherchait a nous donner des explications sur son geste, plus nous avons compris qu'il ne parlait pas la même langue que nous.

 

LES PERLES DE NOS ASSUREURS
On les attendait, elles sont là !!!
Voici les dernières perles de nos assureurs.
C'est devenu une tradition : régulièrement, le centre de documentation et d'information de l'assurance publie les bévues les plus amusantes trouvées dans le courrier des assurances.
 L'orthographe, le vocabulaire et la grammaire sont d'origine...


Je vous serais obligé de m'adresser le courrier concernant mon accident a un de mes amis M .... Car, pour la passagère blessée, ma femme n'est pas au courant, et il vaut mieux pas. Je compte sur votre compréhension pour ne pas déshonorer un honnête père de famille?

Il faut dire à ma décharge que le poteau que j'ai buté était caché par l'invisibilité du brouillard.

Ma voiture gênant la circulation, un portugais m'a aidé à la mettre sur le trottoir, ainsi que ma femme qui rentrait de son travail.

Je désire que ma voiture soit utilisable accidentellement par mes enfants majeurs considérés comme novices.

En qualité du plus mauvais client de votre agence (neuf accrochages en 1 an), je vous demande d'avoir le plaisir de résilier mon assurance auto avant la date d'échéance.

 J'ai été victime d'un accident du travail alors que je faisais la sieste sous un pommier.

J'ai été blessé par une dent de râteau qui m'est tombée sur le pied.
La dent était accompagnée du râteau.

L'accident est survenu alors que je changeais de fille.

J'ai bien reçu la fiche de mon épouse, je ne manquerai pas de vous renvoyer cette dernière dûment remplie par mes soins.

Je suivais la voiture qui me précédait qui après que je l'ai dépassé m'a suivie,
c'est alors qu'elle m'a choquée en plein derrière et m'a forcé par la choquer moi aussi le derrière de celle qui était devant.

Il me semble que ma petite affaire va bouger au printemps, ce dont je serais heureux.

Circonstances de l'accident : est passé à travers une porte vitrée lors de
l' opération 'portes ouvertes' de l'entreprise.
En avançant, j'ai cassé le feu arrière de la voiture qui me précédait.
J'ai donc reculé, mais en reculant j'ai cabossé le pare-chocs de la voiture qui me suivait.
C'est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en sortant j'ai renversé un cycliste avec ma portière. C'est tout ce que j'ai à déclarer aujourd'hui.

J'ai heurté une voiture en stationnement et je me suis bien gardé de me faire connaître auprès de l'automobiliste. J'espère que vous serez content et que vous pouvez faire un petit geste en m'accordant un bonus supplémentaire.

Je vous demanderais de ne tenir aucun compte du constat amiable.
Vous comprendrez en effet que je fus brusquement pris d'une émotion subite :
arrière défoncé, présence de la police, choc psychologique, tout concourrait à ce que je mette des croix au hasard.

Vous savez que mon taxi est transformé en corbillard et que je n'y  transporte que des morts. Mes clients ne risquant plus rien, est-il bien nécessaire que vous me fassiez payer une prime pour le cas ou ils seraient victimes d'un accident?

Depuis ma chute, je ne peux plus me déplacer. Veuillez m'indiquer la marche à suivre.

Vous me dites que d'après le Code Civil, je suis responsable des bêtises de mes enfants. Si c'est vrai, les personnes qui ont écrit cela  ne doivent pas avoir, comme moi, neuf enfants à surveiller.

J'ai heurté brutalement l'arrière de la voiture qui me précédait. Mais grâce à mon casque, ma blessure au poignet est sans gravité?

Chacun des conducteurs conduisait sa voiture.

Vous m'écrivez que le vol n'existe pas entre époux. On voit que vous ne connaissez pas ma femme.

Le camion s'est sauvé précipitamment sans montrer ses papiers.

Je suis étonné que vous me refusiez de payer cet accident sous prétexte que je ne portais pas mes lunettes comme indiqué sur mon permis.
Je vous assure que ce n'est pas ma faute si j'ai renversé ce cycliste : je ne l'avais pas vu.

Je vous témoigne mon grand mécontentement vous mettez tellement de temps à me rembourser mes accidents que c'est toujours avec celui d'avant que je paye les dégâts de celui d'après, alors n'est-ce pas que ce n'est pas sérieux de votre part.

Le cycliste zigzaguait sur la route, tantôt à gauche, tantôt à droite, avant que je puisse le télescoper.
Ne pouvant plus travailler à la suite de mon accident, j'ai du vendre mon commerce et devenir fonctionnaire.

En repoussant un chien tenu en laisse par son maître, je me suis fait mordre par ce dernier.

Puisque vous me demandez un témoignage précis, je vous dirai qu'a mon
avis c'est le monsieur qui a tort, puisque la dame a raison.

J'ai tapé un trottoir en glissant sur une plaque de verglas et j'ai cassée ma gente et mon bras gauche.

Vous me dites que Mlle X réclame des dommages-intérêts sous prétexte
qu'elle a été légèrement défigurée après l'accident. Sans être mauvaise
 langue, il faut bien avouer que même avant l'accident, cette
 malheureuse n'avait jamais éveillé la jalousie de ses concitoyennes.

Malgré ma fracture au poignet, j'ai pris mon courage a deux mains.

Je ne suis pas responsable du refus de priorité puisque je n'avais pas vu venir
la voiture, vous pensez bien que si je l'avais vue je me serais arrêté.

 Depuis son accident, ma femme est encore pire qu'avant. J'espère que vous en tiendrez compte.

Ils m'ont trouvé 2,10 grammes d'alcool dans le sang et ils vont me condamner. Sur 6 à 8 litres de sang qu'on a dans le corps vous avouerez
 que c'est pas tellement (personnellement j'aurais cru que j'en aurais eu plus).
 
A votre avis, est-il préférable d'acheter un chien méchant qui
risquera de mordre les gens mais protégera votre maison contre les
voleurs ou de garder mon vieux toutou. Je vous pose la question parce
que de toutes façons c'est vous qui paierez les pots cassés, soit en  indemnisant les blessés, soit en remboursant les objets volés.

Je ne suis pas du tout d'accord sur le montant que vous m'allouez
pour les bijoux. Ca ne représente même pas la somme des deux choses de
mon fils, dont je vous ai envoyé les photos.

Je vous ai fait remarquer que ce croisement est très dangereux vu qu'il y a deux routes qui se coupent juste à cette place là.

Je n'avais pas vu la voiture arriver et quand je l'ai vue je n'ai:plus rien vu.

Pour les blessures de ma femme je vous envoie ci-joint le certificat
que j'ai pu arriver à avoir par mon docteur. Je les mets donc sous
réserves en attendant que vous m'écriviez combien elles peuvent me
rapporter environ.

 Je débouchais d'un chemin à une vitesse approximative de 100 et voilà
que je heurte un arbre. L'arbre m'a injecté de ma voiture alors que la
voiture a continué toute seule avec la jeune fille que j'étais sorti avec.

 

Les perles de la Police
Extraits de rapports de police qui ont été publiés dans une revue annuelle des policiers de la Sûreté du Québec...

. Il lui bottait le derrière à tour de bras.

. Il était cloué sur son lit d'hôpital par deux coups de couteau au bras.

. L'homme était assez lucide pour constater qu'il n'avait plus toute sa lucidité.

. Le motif du vol était le meurtre.

. Il rédigea lui-même par écrit son témoignage oral.


. Ayant perdu les deux bras, le conducteur faisait de grands signes pour attirer l'attention des autres automobilistes.


. Bien que nous étions 5 à encercler l'homme, celui-ci réussit à s'enfuir sans difficulté.


. Toutes les entrées de la femme étant verrouillées, les deux cambrioleurs la pénétrèrent par le devant.


. Le récidiviste n'avait jamais rien eu à se reprocher.


. Le mur avançait à grand pas vers le véhicule.


. La disparition de l'enfant a été signalée par ses parents dès son retour.


. La femme essayait de cacher son identité derrière ses larmes.


. Les recherches ont permis de retrouver rapidement les 5 cadavres des disparus.


. Personne n'ayant donné les ordres nécessaires, il n'était pas difficile d'y obéir.


. Soudain, la voiture recula pour mieux avancer.


. Le pendu est mort noyé.


. Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés.


. Arrêté par les enquêteurs, le voleur les a menacés d'appeler la police.


. Il est à noter que les deux véhicules sont entrés en collision l'un avec l'autre exactement le même jour.


. Le plaignant, visiblement en état d'ébriété, prétendait s'appeler Jésus et signa le formulaire d'une croix.


. Si nos policiers n'étaient pas intervenus, le viol n'aurait sûrement jamais eu lieu.


. L'homme qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas s'entendre très bien avec elle.


. Nous avons donc pu constater qu'il n'y avait rien à constater.


. Ses explications étaient si embrouillées que nous avons dû le relâcher,faute d'avoir la preuve que nous pouvions comprendre ses explications.


. C'est la pluie qui empêcha le policier de s'apercevoir qu'il neigeait.


. L'homme nous raconta toute la vérité qui n'était en fait qu'un tissu de mensonges.


. Pendant tout l'interrogatoire, l'homme n'a cessé de nous dévisager avec ses propres yeux.


. Maîtrisé par nos soins, l'homme s'est enfui à toutes jambes, malgré sa jambe artificielle qui s'était décrochée.


. Les neufs coups de couteau sur le cou et le visage de la victime laissaient croire à une mort qui n'était pas naturelle.


. L'homme n'accepta de signer la déposition que du bout des lèvres.


. La tête ne lui tenait plus que par la peau du derrière.


. Le coup porté à bout portant lui a enfoncé la moitié des dents dans les oreilles.


. Le défunt a formellement reconnu son agresseur.


. La mer était sa terre natale.


. Le suspect étant sans domicile fixe, les policiers purent le cueillir quand il sortit enfin de chez lui.


. L'homme avait suffisamment gardé la tête froide pour ranger soigneusement les morceaux de corps au congélateur.


. Mort sur le coup, l'homme avait déjà été victime d'un accident identique l'an dernier.


. Percé de plusieurs balles, le cadavre flottait quand même dans la rivière.


. La victime, blessée à une jambe, est venue jusqu'à l'auto patrouille en copulant sur une jambe.


. Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile d'aliénés, il a été conduit au poste de police.

 
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
terredisrael.com
d'autres histoires ...
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante
L'avant dernier marrane Histoires 1
Histoires 35 Histoires 40
Histoires 55 Histoires 60
Espace détente Ephraïm Kishon  
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com