Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 
 
 

Histoires et Blagues de Georges Chouraqui
 

A méditer
 

Chanteurs et acteurs
 
 
La frequentation du site
 
Livre d'Or du Site
 
Recherche sur le site
 
 
terredisrael.com
Histoires page 65
de Georges Chouraqui, de Patrick Attal et Mihal Vaknine
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante
Faut-il vraiment se marier ?
- Sarah, dit le mari à sa femme, j’ai invité un ami à venir dîner à la maison ce soir.
- Quoi ? Mais tu es fou ma parole ?
La maison est un vrai bazar, je n’ai pas eu le temps d’aller faire les courses,
il n’y a plus un seul couvert propre et je ne me sens pas du tout d’humeur à faire la cuisine !
- Je sais tout ça !
- Dans ce cas, peux-tu m’expliquer pourquoi tu l’as invité à souper ?
- Parce que ce pauvre homme est en train de songer à se marier.!!!.
 
Boire, ce n'est pas raisonnable...
Dans un bar, un client, après avoir bu un double whisky, en commande un second puis un troisième.
Il dit au barman :
- Avec ce que j'ai, je ne devrais pas boire tout çà.
- Et qu'est-ce que vous avez ? demande le barman.
- Un euro !
 
HISTOIRES de BLONDES

Le facteur et la blonde
Un facteur fait sa tournée du matin en vélo et apporte une lettre à une belle femme blonde. Il sonne à la porte et dit à la charmante dame :
- Bonjour, voici une lettre pour vous, elle arrive de loin par avion.
- Vous n'êtes qu'un menteur monsieur, je vous ai vu arriver dans la rue avec votre vélo...

========

Une blonde fait du shopping
Une blonde désire acheter une télé. Elle appelle le vendeur.
- Je veux ce téléviseur là !
- On ne sert pas les blondes, ici !
Surprise, elle va chez le coiffeur et se fait teindre ses cheveux en brun. Elle retourne voir le même vendeur et redemande :
- Je veux ce téléviseur là !
- Je vous ai dit qu'on ne servait pas les blondes !
- Mais je ne suis pas blonde !
- Vous êtes une fausse brune, la preuve : ça fait 2 fois que vous me montrez un four
à micro-ondes !

=====

Une blonde et l’informatique
Une jeune femme blonde entre dans un magasin de décoration. Elle se rend directement au rayon "rideaux".
Elle cherche pendant longtemps parmi les modèles présentés, quand un vendeur vient lui demander :
- Bonjour Madame. Vous avez besoin d'aide ?
- Oui, s'il vous plaît.
- Que cherchez-vous ?
- Je voudrais un rideau rose à pois violets ?
- Rose à pois violets ? Mais bien sûr ! Et de quelles dimensions ?
- 28 Cm..
- 28 Cm.? Mais je n'ai jamais vu de fenêtre aussi petite !
- Mais ce n'est pas pour une fenêtre ! C'est pour mon ordinateur !
- Votre ordina... Je ne comprends pas...
- Ben oui ! C'est un WINDOWS !!

=====

Le sens de l'humour des blondes
C'est une blonde, une brune, une rousse qui sont devant un escalier de 100 marches. Tout en haut, il y a Saint-Pierre, qui leur dit:
"Vous êtes mortes, mais cet escalier décidera de votre destin. A chaque marche, une blague, de plus en plus drôle au fur et à mesure. Si vous riez, vous allez en enfer, si vous arrivez à la 100e marche, à côté de moi, bienvenue au Paradis."
Alors, la rousse commence à grimper et à la 10e marche, elle rigole. Elle va en Enfer
Au tour de la brune : elle monte et à la 12e marche, elle rigole. Elle va en Enfer.
Puis, vient le tour de la blonde qui elle, monte, monte, monte, jusqu'à la 99e marche !
Et là, elle rigole.
"Comme c'est dommage! dit Saint-Pierre. Vous étiez bien partie ! Mais pourquoi avez-vous rigolé ici ?"
A la blonde de répondre: "Je viens juste de comprendre la 1ere blague !"

=====

Une blonde de première classe
Sur le vol Paris - New York, un steward tente en vain d'expliquer à une blonde qu'elle est assise en première classe avec un billet de seconde.

La belle ne bronche pas et répond seulement : " Je suis blonde, je suis belle et je vais à New York... "
Désespéré, le steward demande a une collègue de s'en occuper, pensant qu'entre femmes, elles se comprendraient mieux.

L'hôtesse a beau expliquer et demander à la blonde de rejoindre sa place en seconde, elle se heurte toujours à : " Je suis blonde, je suis belle et je vais à New York...".

On fait appel au commandant de bord qui, autoritairement et très professionnellement explique à son tour que la petite dame n'est pas à sa place, mais là, toujours la même réponse : " Je suis blonde, je suis belle et je vais à New York... ".

Le commandant retourne, dépité, dans le cockpit où il raconte tout au copilote.

Ce dernier se propose d'aller parler à la dame car, dit-il, sa femme est blonde aussi.

Il va donc voir la femme, lui dit quelque chose à l'oreille et, miracle, la blonde se lève, prend ses affaires et va retrouver sa place en seconde.

Sous les regards incrédules de ses collègues, il retourne dans le cockpit et dit :
" Oh ! Ce n'est pas sorcier. Je lui ai simplement dit que la première classe n'allait pas jusqu'à New York... "

=====

Deux blondes braqueuses
Deux blondes rebelles et fauchées décident de braquer une banque.
Pamela, la plus expérimentée, explique son plan en détail à Betty, la novice.
Le jour même, les deux blondes se retrouvent dans leur voiture, devant la banque, avec le moteur qui tourne.
Pamela dit a sa comparse :
- Betty, je veux être sure que tu as bien compris le plan, parce que je ne serai pas dans la banque avec toi pour te dire ce que tu dois faire : tu ne dois pas rester plus de trois minutes dans la banque. C'est d'accord ?
- J'ai parfaitement compris, répond Betty.
Betty entre alors dans la banque, pendant que Pamela attend au volant de la voiture.
Une minute passe... deux minutes... Dix minutes, et toujours pas de Betty en vue.
Finalement, au bout de quinze minutes, Betty arrive, traînant laborieusement derrière elle un coffre-fort entouré de plusieurs tours de corde.
Apres quelques secondes au bout desquelles les deux filles parviennent, tant bien que mal, à placer le coffre-fort a l'arrière de la voiture, le vigile de la banque fait irruption hors de l'établissement. Il a bien du mal cependant, car il a le pantalon et le caleçon baissés sur les chevilles.
Au moment où il est enfin prêt à faire feu sur les deux blondes, leur voiture est déjà loin !
Au volant, Pamela s'énerve :
- T'es vraiment une blonde, toi ! Je pensais que tu avais compris le plan !
- Mais... Bien sur que oui, j'ai compris ton plan. J'ai fait exactement ce que tu m'as dit !
- Pas du tout, espèce d'idiote ! J'avais dit l'inverse : Pompe le fric et ligote le garde...!!!!

=====

Un test pour blondes
C'est un policier qui interroge 3 blondes aspirantes à devenir enquêteuses...
Il les teste pour savoir à quel point elles sont physionomistes. Il montre une photo 5 secondes à la première et la cache puis il lui dit:
- "C'est un suspect, comment tu fais pour le reconnaître ?"
La blonde répond :
- "C'est facile, on l'attrapera vite, vu qu'il n'a qu'un œil."
Le policier répond :
- "Bien.. heu... c'est sûr, mais c'est surtout que la photo est prise de profil ! "
Un peu désabusé, il montre la photo à la deuxième blonde, puis la cache et dit :
- "C'est un suspect, comment tu fais pour le reconnaître? "
La blonde répond :
- "C'est vraiment trop facile... il n'a qu'une oreille. "
Le policier devient à moitié fou et répond :
- "Mais qu'est-ce que vous avez toutes ! C'est sûr qu'il n'a qu'une oreille, c'est une photo prise de profil je viens de le dire! "
Passablement découragé, il montre la photo à la troisième blonde, la cache et lui dit :
- "C'est un suspect, comment tu fais pour le reconnaître? " ...il rajoute "..réfléchis bien avant de me dire une connerie... "
La blonde réfléchit donc... puis répond :
- "hum... c'est facile, il porte des verres de contacts !! ".
Le policier surpris n'en revient pas... merde alors... il n'en sait rien du tout si ce suspect porte ou non des verres de contact... alors il se casse et va vite fouiller dans ses fichiers et revient : Il dit :
- "J'en reviens pas... C'est VRAI! Il porte bien des verres de contact! Comment as-tu fait?"
La blonde répond calmement :
- "Bien c'est simple, il ne peut pas porter de lunettes, vu qu'il n'a qu'un oeil et qu'une oreille."

=====

Une blonde et une brune au cinéma
Une blonde et une brune vont au cinéma. La brune suggère un film d’action.
La blonde lui répond qu’elle a vu ce film la veille mais qu’elle veut y retourner encore.
Vers la fin du film la blonde dit à son amie :
- Je te parie 100 euros que le héros ne rentrera pas dans ce bar.
- Ce n’est pas juste, t’as vu le film hier, mais bon, si tu veux.
Elles regardent la suite, et voient le héros entrer dans le bar et se faire casser la figure.
La brune dit alors à son amie :
- Pourquoi as-tu parié, si tu savais que tu allais perdre ?
- Ben, comme il s’est fait casser la figure hier, je ne croyait pas qu’il serait assez bête pour y retourner aujourd’hui.

 
Juste un sourire…

Souriez aux personnes qui croisent votre route
Sans raison aucune, sans malice et sans doute.
Souriez toujours à la vie.
Elle vous paraîtra plus jolie.
Souriez aussi à ceux que vous aimez.
Ils se sentiront plus légers.
Et si l'on vous rend votre sourire, vous vous sentirez mieux.
Un sourire sans fard est un coin de ciel bleu.
Si le sourire était une maladie
Je voudrais qu’il se répande telle une épidémie.
Un sourire ne vous coûte rien
Mais il peut faire beaucoup de bien.

©Lonewolf2005

=====

Pourquoi ne sourions-nous pas?

Pourquoi ne sourions-nous pas?
Pourtant, nous avons tant d'occasions!
De la naissance jusqu'au Trépas,
Nous sourions de plusieurs façons.

Le premier vrai sourire est plutôt rare.
Personne ne nous apprend a sourire.
Soyez francs dans vos sourires.
Vous apporterez du bonheur dans le coeur
de plusieurs gens qui en ont besoin.

De l'itinérant aux mieux nantis,
Durant les jours gris et les meilleurs,
Souris dans le coin le plus sombre de ton cœur.
Tu te sentiras mieux et la vie
T'en fera voir de toutes les couleurs.

Tu comprendras le bonheur de vivre,
Quand tu auras appris à sourire,
Car la vie, malgré toi,
Te tendra les bras!

Josie.Q. Laya

 
Sur quelle planète on vivait avant l'Ordinateur ??? !!!
Une application, c'était quand on faisait une demande d'emploi...
Un programme, c'était à la télévision...
Une touche de clavier, c'était pour jouer du piano...
La mémoire, on la perdait avec l'âge...
Un disque dur, c'était une rondelle de hockey !
Compresser... c'était pour les vidangeurs
Et si jamais tu te dé zippais,
Tu étais bon pour passer la nuit en prison !
Une souris... c'était un petit animal indésirable
Aujourd'hui ta souris, tu lui achètes même son propre tapis...
Couper/coller, ça se faisait avec un couteau et de la colle...
Et un virus, c'était un bonne grippe !
terredisrael.com
d'autres histoires ...
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante
L'avant dernier marrane Histoires 1
Espace détente Ephraïm Kishon  
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com