Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 
 
 

Histoires et Blagues de Georges Chouraqui
 

A méditer
 

Chanteurs et acteurs
 
 
La frequentation du site
 
Livre d'Or du Site
 
Recherche sur le site
 
 
terredisrael.com
Histoires page 58
de Georges Chouraqui et de Patrick Attal
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante
Chez le banquier Juif,
David sort de chez lui et se rend à sa Banque tenu par Monsieur Simon.
Bonjour Monsieur Simon,
Je viens pour effectuer un retrait de 1000 Euros!
Oh Monsieur David, Vous êtes sûr de vouloir 1000 Euros ?
Monsieur David : comme on dit au Pays quand tu as besoin, tu vas chercher !
Monsieur Simon : 1000 Euros c'est de l'argent !
Monsieur David : Oui , mais c'est le mien !
Monsieur Simon : Bon je vous donne 1000 Euros !
2 minutes plus tard Monsieur Simon arrive avec les 1000 euros et présente une feuille de retrait pour une signature.
Monsieur David voilà vos 1000 Euros.
David compte une fois, puis s'interroge, compte une 2 ieme fois,
devient perplexe et compte une 3 eme fois.
Surpris le Banquier lui demande :
Alors Monsieur David il y a un problème ?
Non pas de problèmes Monsieur Simon !
Sûr il y a bien le compte Monsieur David ??
Eh oui bien sûr Monsieur Simon, mais juste juste !!!
 
Toujours les mêmes !!

Figures-toi que je reviens d'Israel : je suis devenu chomer chabbat et je porte maintenant la kippa
- C'est une blaque!!!
- Non pas du tout, ma femme porte la perruque et va au mikvé
- Tu te fous de ma gueule!!!
- Mais non, mon fils est entré dans une yéshiva
- Vous devenez fous ou quoi!!!!
- Non, même ma fille va épouser un orthodoxe avec mariage hommes et femmes séparés.

- Ce n'est pas possible, vous avez un gros problème, tu devrais faire vérifier tes mézouzot!!!
 
Une petite histoire entre amis !!!!!!!!!!! (un envoi de Raphy Barel)
Serge et son ami Jean-Claude allaient skier.
Ils avaient pris le monospace de Serge et se dirigeaient vers le sud.

Après avoir roulé quelques heures, ils arrivèrent dans une formidable tempête de neige, ils n'eurent d'autre choix que de s'arrêter près d'une petite ferme où ils demandèrent à la charmante jeune femme qui leur ouvrit la porte s'ils pouvaient passer la nuit chez elle.

"Je réalise très bien qu'il fait vraiment très mauvais dehors, dit-elle, mais je suis veuve depuis peu, et je ne voudrais pas que les voisins commencent à médire à mon sujet si je vous laissais passer la
nuit ici".

"Soyez rassurée, dit Serge, nous serons très contents de dormir dans votre grange. Et dès que le temps se sera amélioré, nous partirons immédiatement".
La dame accepta et les deux amis se rendirent dans la grange où ils passèrent la nuit.

Le lendemain le temps s'était éclairci et Jean-Claude et Serge continuèrent leur chemin.
Ce fut un fantastique week-end sur les skis.

9 mois plus tard, Serge eut la surprise de recevoir une lettre d'un avocat.
Il lui fallut quelques instants avant de réaliser qu'il s'agissait de l'avocat de la charmante jeune femme qu'ils avaient rencontrée durant leur week-end de ski.

Il se rendit chez son ami Jean-Claude et lui demanda:
" Jean-Claude, tu te rappelles cette charmante jeune veuve que nous avons rencontrée durant notre week-end de ski, et qui nous avait offert l'hospitalité? "

" Oui", répondit Jean-Claude.

" Euh, est-ce que cette nuit-là tu ne te serais pas levé pour aller lui rendre visite dans sa maison?'

" Eh bien, euh, oui, dit Jean-Claude, un peu gêné, je dois avouer qu'en effet j'ai été la voir."


" Et tu lui as donné mon nom à la place du tien? "

Le visage de Jean-Claude était cramoisi lorsqu'il répondit: " Euh, en effet,
désolé, vieux, je crains que oui. Mais pourquoi me demandes-tu ça?"

- Elle vient de mourir et m'a tout légué.'

 
Un mari infidèle ?
Ce sont deux femmes qui discutent de leur vie de couple.
La première dit à la seconde :
- Cette fois-ci c’est décidé, je vais demander le divorce !
- Mais pourquoi ? demande l’autre.
- J’ai vu mon mari aller au cinéma avec une autre femme !!
- Et tu sais qui c’était cette femme ?
- Non, je ne l’avais jamais vue auparavant.
- Et tu n’as pas pensé un seul instant qu’il pouvait y avoir une explication autre que celle à laquelle tu penses ?
Pourquoi ne les as-tu pas suivi dans le cinéma pour savoir ?
- Je ne pouvais pas : l’homme avec qui j’étais avait déjà vu le film.
 
Les femmes de +de 40 ans !
COMMENTAIRES D'UN HOMME BRILLANT

voici ce qu'Andy Rooney pense des femmes de plus de 40 ans.
En grandissant en âge, j'estime au plus haut niveau les femmes de 40 et plus.

En voici les raisons:Une femme de plus de 40 ans ne vous réveille jamais au milieu de la nuit
pour vous demander, À quoi tu penses ?
Elle ne s'en préoccupe plus.

Si une femme de plus de 40 ans ne veut pas regarder l'émission que tu regardes, elle ne s'assoit pas près de toi pour pleurnicher.
Elle fait quelque chose qu'elle veut faire, et c'est plus intéressant.

Les femmes de plus de 40 ans sont pleines de dignité.

Elles sont généreuses des compliments qu'elles adressent aux autres, souvent non mérités, car elles savent ce que ne pas être appréciées signifie.

Les femmes deviennent psychologues en vieillissant.
Vous n'avez jamais à vous confesser de vos péchés.

Malgré une ride ou deux, une femme de plus de 40 ans est beaucoup plus sexée que sa collègue plus jeune, car elle connaît sa valeur véritable.

Les femmes plus âgées sont franches et honnêtes. Elles vous diront sans détour que vous êtes stupide, si vous agissez comme tel.

Vous n'avez même pas à vous demander où vous en êtes avec elles.

Pour toutes les femmes Formidables, Débrouillardes, Bien coiffées,
Séduisantes de plus de 40 ans.

Il y a un chauve mal rasé, bedonnant, en pantalon jaune, qui fait le beau avec la serveuse de 22 ans.

Mesdames, en leur nom, je m'excuse.

Voici une mise à jour pour vous.
De nos jours, 80% des femmes sont contre le mariage.
Pourquoi ?
Parce que les femmes réalisent que ça ne vaut pas la peine d'acheter un cochon entier juste pour avoir une petite saucisse !
Transférez ceci à toutes les femmes de plus de 40 ans pour qu'elles ne dépriment pas à cause de leur âge.

Transférez ceci à tous les hommes, sans exception.
BONNE JOURNÉE!

 
LES COUPES DE CHAMPAGNE
A la pause déjeuner lors d'une réunion des grands pontes d'EDF,
Au moment de boire le champagne, un des directeurs dit :
" Savez-vous qu'à l'origine, la forme des coupes à champagne est la reproduction du galbe du sein de Mademoiselle de Maintenon ? "

Tout ce beau monde est surpris devant tant d'érudition de la part de ce directeur, quand après un blanc, une des directrices demande :
" Et pour les flûtes ? "
Un ange passe dans l'assemblée, puis tout le monde éclate de rire en regardant la malheureuse rouge de honte.
 
Quand ça va mal...ça va mal...

Le boulanger était dans le pétrin.

Les joueurs de pétanque avaient perdu la boule.

Le loueur de bateaux avait mis les voiles avec l'argent de la caisse.

Le chef de gare n'était pas entrain, car son épouse " déraillait " visiblement.

Le marchand de vaisselle en avait ras le bol.

La couturière tenait des propos décousus.

Le fermier trouvait que son taureau avait un air vache.

Le restaurateur n'était pas dans son assiette.

L' égoutier n'avait pas eu un bon tuyau pour le tiercé.

Le marchand de bois avait pris une bûche dans son escalier.

L' éleveur de volaille avait la chair de poule.

Le marchand de chaussures était nettement à côté de ses pompes.

Le sacristain s'était fait sonner les cloches par le curé.

Le torchon brûlait chez la repasseuse.

Le coiffeur se faisait des cheveux.

La fleuriste avait été envoyée sur les roses.

Le centenaire, orgueil du village était retombé en enfance...

La bonne à tout faire n'était bonne à rien.

L' explorateur en retraite avait perdu le nord.

Le libraire avait une mine de papier mâché.

Le marchand de sucreries avait reçu une note salée.

La moutarde était montée au nez de l'épicier.

Le teinturier se détachait de tout.

Le cireur de chaussures était dans le cirage.

Le charcutier faisait sa tête de cochon.

Le guide du château avait un regard égaré.

L'électricien avait plein d'ampoules au pied.

Le fourreur était de mauvais poil.

Le comptable avait le moral à zéro.

Le marchand de vaisselle en avait ras le bol.

L'imprimeur manquait encore plus de caractère que d'habitude et se faisait un sang d'encre.

 
terredisrael.com
d'autres histoires ...
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante
L'avant dernier marrane Histoires 1
Espace détente Ephraïm Kishon  
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com