Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 
 
 

Histoires et Blagues de Georges Chouraqui
 

A méditer
 

Chanteurs et acteurs
 
 
La frequentation du site
 
Livre d'Or du Site
 
Recherche sur le site
 
 
terredisrael.com
Histoires 24 de Georges Chouraqui
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante
Envoi d'Edgar Adda

Tu verras que c'est vrai

* Un simple copain, quand il vient chez toi, agit comme un invité.

* Un véritable ami ouvre ton frigo et se sert.

* Un simple copain ne t'as jamais vu pleurer.

* Un véritable ami a les épaules trempes de tes larmes.

* Un simple copain ne connaît pas les prénoms de tes parents.

* Un véritable ami a leurs numéros de téléphone dans son carnet d'adresses.

* Un simple copain apporte une bouteille de vin tes fêtes.

* Un véritable ami arrive tôt pour t'aider à cuisiner et reste tard pour t'aider nettoyer.

* Un simple copain déteste quand tu appelles après qu'il soit allé se coucher.

* Un véritable ami te demande pourquoi tu as mis tant de temps à appeler.

* Un véritable ami s'informe de ta romantique histoire d'amour.

* Un simple copain pourrait te faire du chantage avec.

* Un simple copain pense que l'amitié est finie quand vous avez une dispute.

* Un véritable ami t'appelle après une dispute.

* Un simple copain s'attend que tu sois toujours là pour lui.

* Un véritable ami est toujours là pour toi.

* Un simple copain lit ce message et le supprime.

* Un véritable ami le fait passer et te le renvoie
 

Trois blondes à l'école de police

Trois blondes passent l' examen d' entrée à l'école de police... Un policier les teste pour savoir à quel point elles sont physionomistes. Il montre une photo cinq secondes à la première blonde, la cache puis demande :
- C'est un suspect, comment tu fais pour le reconnaître ?

La blonde répond :
- C'est facile, on l' attrapera vite, vu qu' il n'a qu' un oeil.

Le policier, embêté, répond :
- Bien... heu... c'est sûr, mais c'est surtout que la photo est prise de profil !

Un peu désabusé, il montre la photo à la deuxième blonde, puis la cache et dit :
- C'est un suspect, comment tu fais pour le reconnaître ?

La blonde répond :
- C'est vraiment trop facile... Il n'a qu' une oreille !

Le policier devient à moitié fou et répond :
- Mais qu' est-ce que vous avez toutes ! Bien sûr qu'il n'a qu' une oreille, c'est une photo prise de profil, je viens de le dire !

Passablement découragé, il montre la photo à la troisième blonde, la cache et lui dit :
- C'est un suspect, comment tu fais pour le reconnaître ?
- Réfléchis bien avant de me dire une connerie...

La blonde réfléchit donc... puis répond :
- Hum... c'est facile, il porte des verres de contacts !

Le policier, surpris, n' en revient pas... Il ne sait pas si ce suspect porte ou non des verres de contact. Il va vite fouiller dans ses fichiers pour vérifier.

Il revient et dit :
Je n' en reviens pas... C'est VRAI ! Il porte bien des verres de contact !
Comment as-tu fait ?

La blonde répond calmement :
- Ben, c'est simple, il ne peut pas porter de lunettes, vu qu' il n'a qu' un oeil
- et qu' une oreille...

 

Le portable de la blonde

Pour son anniversaire, un homme offre un téléphone mobile à sa femme blonde. Pendant plusieurs heures, il tente vainement d' en expliquer le fonctionnement à son épouse. Découragé, il demande finalement à sa femme de mettre le téléphone dans son sac à main et d' aller se promener.
Il lui recommande:
- Dès que ça sonne, tu appuies sur le petit bouton vert.

La blonde va donc faire des courses et, au moment où elle arrive à l'épicerie, le téléphone se met à sonner. Immédiatement, elle presse le bouton vert. Le mari s'exclame alors à l' autre bout de la ligne.
- Félicitations chérie, tu as réussi à répondre. Tu vois, ce n'est pas si compliqué.

Et la blonde, fière d' elle même :
- Oui c'est facile. Mais comment tu as fait pour savoir que j' étais à l'épicerie ?

 

LA PECHE

C'était Jeudi,

Joseph venait de passer toute l' après-midi au bord de la rivière, sous le soleil de plomb, et tout ça pour rentrer bredouille:

Pas un seul poisson n' avait mordu à l' hameçon. Joseph qui n'a pas l' habitude de rentrer à la maison sans rien s' arrête au supermarché pour prendre 4 truites.

Il demande au poissonnier:
- Prenez-en quatre grosses, et donnez les moi sans les emballer!

- Et pourquoi ne voulez-vous pas d' emballage ?
- Parce que je veux que ma femme croie que c'est moi qui les ai pêchées

- Ah d' accord... Mais dans ce cas, je vous suggère de prendre plutôt des gardons

- Ah bon ? ! Et pourquoi ?

- Parce que votre femme est passée tout à l' heure, et elle m' a dit de vous conseiller ça si vous passiez par ici : ce soir elle veut faire de la friture.

 

L' amitié fait du bien au cœur...

Entre amis, on se confie des secrets
et on s'aide à voir la vie
sous des angles différents.
Entre amis, on se fait du bien
de maintes et une façons.
On rend les bons moments encore plus plaisants.
Et les mauvais, plus acceptables.
On prend souvent pour acquis une amitié
mais c'est bien quelquefois de le souligner.
Au nom de notre amitié...
je t'envoie ce message pour te
dire à quel point ton amitié me fait
du bien et quelle chance j'ai de t'avoir dans ma vie !

 

LE VIEIL HOMME ET LE TEMPS

Ce jour là, comme tous les Jeudis, je fais mes courses au supermarché du quartier. Et, comme souvent, je suis pressé, filant entre les rayons à l' allure d' un bolide, faisant à peine attention à ce que j' achète.

En entrant, je croise un couple de personnes âgées. Ils semblent un peu ridicules dans leurs costumes du dimanche, se déplaçant avec lenteur, lui tirant un cabas sur roulette, elle s' accrochant désespérément au veston de son mari.

Je les retrouve dans chaque rayon. L' allure que leur impose le grand âge est irritante, j' aimerais passer devant, mais leur caddie bouche toujours le passage.

A plusieurs reprises, je fonce avant qu' ils ne s' engagent, de peur qu' ils ne me passent devant et ne me retardent davantage.

Dans l' urgence, je laisse mon caddie au milieu de l' allée et je fonce sur les packs de bouteilles d' eau, j' en prends un, deux...

Je n' ai pas entendu venir le couple paisible qui derrière moi traîne les pieds sans bruit, et je manque de renverser le grand-père qui stoppe net alors que je manœuvre pour porter mes bouteilles dans le caddie.

Je suis confus mais, toujours très pressé, je lance un bref « Ah... excusez-moi, je ne vous avais pas vu ».

Le grand-père lève la tête, me sourit et d' un ton à la fois aristocratique et doux me dit : « Je vous en prie Monsieur, nous avons tout notre temps »….
la phrase résonne dans ma tête.

Je termine mes emplettes à 100 à l' heure, mais arrivé dans la voiture,

je reste songeur. Je repense à ce qu' a dit le vieil homme :

il doit avoir 80 ans passés et il dit avoir le temps !

Quelle leçon pour tous ceux qui, comme moi, agissent trop souvent comme si leur dernière heure était proche...

Depuis, je l' entends souvent me dire: « Nous avons tout notre temps ».

Je me donne le droit d' avoir tout mon temps, car mon temps est à moi et c'est moi qui décide ce que je fais de mon temps et non le temps qui me guide ma conduite.

« C'est au moment où l' on n' en a pas le temps qu' on devrait se détendre. ».

Sydney Harris

 
quelques bien bonnes de Raphy Barel

Ta femme est à la mer ?

- Oui, et je lui écris tous les jours !

- Ca alors ! Après dix ans de mariage, c'est de l'amour ou je ne m'y connais pas !

- Oui, mais en partant, elle m'a dit : 'Si tu ne m'écris pas tous les jours, je reviens immédiatement !'

_______________________________


Un homme, excédé du caractère exécrable de son épouse, se rend chez son avocat :

- Maître, je désire divorcer !

- Bien. Avant toute chose, Monsieur, voulez-vous me dire sous quel régime vous êtes marié ?

- Sous le régime dictatorial !

_______________________________

Un septuagénaire est marié à une jeune et jolie femme. Ses amis lui disent qu'il a pris des risques.

- Oh ! À mon age, on n'est pas cocu .... on est secondé !

_______________________________


- Docteur ! Mon mari affirme que je parle en dormant. Que puis-je faire ?

- Faites bien attention à ce que vous dites !

_______________________________


Deux vieilles amies prennent le thé. C'est l'heure des confidences :

- Mon mari, quand il a fini son petit calin, il pousse le cri de Tarzan !

- Quelle santé !

- Peut-être, mais moi, ça me réveille !

_______________________________


Une femme raconte à une de ses amies :

- C'est grâce à moi qu'il est devenu millionnaire !

- Et avant, qu'est-ce qu'il était ?

- Milliardaire.

_____________________________


Un homme s'étonne auprès de son copain :

- Quoi ! Toi, si pudique, tu as emmené ta femme, cet été, dans un camp de nudistes ?

- Oui, au moins, pendant un mois, elle ne s'est pas plainte de n'avoir rien à se mettre !

_______________________________


Un homme a été cambriolé. Le lendemain, le commissariat le prévient qu'on a arrêté le voleur et le convoque. L'homme demande au policier :

- Puis-je parler au voleur ?

- Pour lui dire quoi ?

- Ecoutez, Monsieur le commissaire, il a pénétré chez moi à 2 heures du matin sans réveiller ma femme. S'il m'explique comment il s'y est pris, ... je retire ma plainte !

terredisrael.com
d'autres histoires ...
terredisrael.com
page
précédente
page
suivante
L'avant dernier marrane Histoires 1
Espace détente Ephraïm Kishon  
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com