Accueil Blog
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 

Les rubriques du site

Judaïsme / Halakhot
Lois de Pessah 1
Lois de Pessah 2
Pessah-Halakhot
ISRAEL
"Nettoyage" de Pessah
ISRAEL
EVENEMENT: La Bénédiction du Soleil 2009
Shalom Bait
L'être humain et son féminin
10 commandements couple
L'harmonie du couple
ISRAEL
Egalité dans le couple ?
ISRAEL
La période de Nida
Education
Mots pour le dire
Choisissez un jouet
Le bon usage de la punition
Les 10 commandements de la discipline
A chaque âge sa discipline
Psychologie
Repenser l'éducation en IL
Alyah Boeing
Violence psychologique
Violence Olim de France
Agression contre les femmes en Israel
A quel moment recourir à la Psychothérapie ?
People
Votre santé
Nettoyage du Printemps
Accoucher c'est naturel
La ménopause
L'obesite chez les enfants
La pensee positive nous aide à maigrir?
Chirurgie plastique
Le lifting
Bien être
Mal de dos
Votre beauté
Soins nature de Miriam
Soins de la mariée
Cheveux dans le vent
Coiffure : tendances
Cuisine
Msoki de Pessah
Pommes de Terre farcies au fromage
Fenouil braise à la tomate et à l'origan
Jus de légumes
Boulettes de Pessa'h
Gâteau de Pessa'h
Osbane de Pessa'h
Slatta Mechouia
brick et tarte
Décoration
Le Feng Shui - 1
Le Feng Shui - 2
Le Feng Shui - 3
Société
Que veulent les hommes ?
Brèves leçons de séduction
Ne me quitte pas
Femmes et crise eco
Les femmes en Israel
Névrose des mères juives
Melting Pot
Les accidents de voiture
Vie pratique
Les astuces de Carole
La fée du logis
 
Recherche
 
Le Site terredisrael et vous
 
Livre d'Or du Site
 
La frequentation du site

 
 
La femme est-elle l’égale de l’homme?
par J.M. Haim ROSENFELD

«Veeleh hamichpatim (Et voici les lois) que tu devras exposer devant eux»
Nos sages disent (Kedouchim 35A): Les mots «devant eux» nous enseignent qu’en ce qui concerne les lois de la Torah, l’homme est égal à la femme. Alors, en est-il vraiment ainsi dans le monde d’aujourd’hui ? Certes, non !

L’homme a toujours souhaité dominer et maîtriser toutes les situations, et mener tout son environnement. Il a pu sans doute le faire il y a bien longtemps, mais le monde a changé ou plus exactement, les hommes ont changé le Monde.

Le Premier Homme que D. a créé était, par définition, complet (homme et femme). Mais celui-ci, souffrant de solitude, a demandé à D. une compagne. C’est ainsi que D. prit une partie de l’homme (hanche) pour créer la Femme (Eve). La femme, dès lors, est un être complet, façonné par D. lui-même, alors que l’homme (Adam) devient un être fragilisé car amputé d’une partie de lui-même. Cela nous fait comprendre, si besoin était, qu’un homme doit obligatoirement chercher son épouse, cette partie qu’il lui manque pour être appelé Homme, et pour retrouver son équilibre originel de la Création. D’ailleurs, un homme non marié est appelé « bakhour » ou étudiant, élève mais pas homme jusqu’à son mariage.

La femme, quant à elle, n’est pas astreinte au mariage, bien que par évidence la procréation ne puisse se faire sans elle, mais bien au-delà, la pérennité du Peuple Juif ne peut se faire qu’à travers la femme juive, et même allons plus loin dans notre raisonnement, le peuple juif ne se ressource qu’à travers l’éducation que lui donne la femme juive dans son foyer, bien évidemment, si celle-ci a compris son véritable rôle.

Quel est ce rôle? C’est bien entendu l’éducation juive profonde qu’elle va donner à ses enfants. C’est à travers ce foyer juif qu’elle va éclairer toute sa famille.

Sa Tsniout (pudeur), sa recherche permanente d’amélioration de son environnement, à l’exemple de Sarah Iménou, ne l’empêchent nullement d’avoir des activités intérieures ou extérieures lui permettant de s’épanouir. Mais bien souvent, la femme, de caractère trop absolu, se consacre entièrement ou presque à ses activités professionnelles, pour sa réussite personnelle au sein de son entreprise, ou de ses loisirs, et délaisse quelque peu son milieu familial. Il est difficile de trouver le juste équilibre, mais il n’est pas concevable de se faire remplacer dans son environnement familial par son époux, car il n’en serait nullement capable.

Il est évident que la femme est, depuis la Création, entière et accomplie, alors que l’homme ne l’est pas. C’est pourquoi, vouloir être l’égale de l’homme ne peut que réduire l’importance de la femme...

Il est donc de son devoir de soutenir l’activité éducative ou professionnelle de son mari, afin qu’il puisse mieux reconstruire son ‘’temple intérieur’’, sa personnalité; car l’harmonie du couple rejaillira alors sur elle-même et sur le bien-être de son foyer.

La femme a toujours sauvé le peuple juif dans les moments les plus difficiles à travers les générations. Il faut se rappeler que lors de l’exil en Egypte, les femmes apportaient de la nourriture en cachette à leur mari pour leur donner les forces de continuer leur difficile besogne. Elles ont également continué à procréer, alors qu’un décret interdisait tout rapport avec leur conjoint.

Myriam la sœur de Moshé ainsi que sa mère Yo’heved, sages-femmes attachées à la cour du Pharaon, ont sauvé les enfants mâles, au péril de leur vie, alors qu’elles avaient ordre de les faire mourir.

Il faut rappeler également qu’à la faute du Veau d’Or, peu après la sortie d’Egypte, les femmes n’ont pas participé aux festivités et n’ont pas donné à cette occasion leurs bijoux pour confectionner l’idole.

Par ailleurs, nous voyons qu’à la demande de Moshé, les femmes se sont démunies de tous les bijoux en leur possession et même de leurs miroirs pour la construction du Michkan (Temple du Rendez vous de D. avec le Peuple). Elles ont aussi tissé les tentures, rideaux pour l’édification du Michkan, et confectionné les habits des Cohanim. On retrouve ce même dévouement non seulement pour le Temple portatif mais également pour le Ier et IIème Temple.

Elles ont toujours eu une action permanente dans le fonctionnement dans la vie quotidienne d’une part pour l’éducation, et d’autre part pour la préparation à la venue des pèlerins pour les trois fêtes prescrites: Mikvé, restauration, hébergement et structure d’accueil, tout le long du chemin menant au Temple, ainsi qu’aux alentours de Jérusalem.

Les femmes venaient également dans le Temple pendant ces fêtes pour apporter, si elles le désiraient, leur offrande.

Pendant les fêtes de Souccot, des milliers d’entre elles, se pressaient pour monter sur les balcons de la cour des femmes pour assister aux fêtes du puisement d’eau (Simha Beth Hachoéva). On pourrait multiplier ces exemples.

Il est donc évident qu’aujourd’hui, comme à l’époque, les femmes ont une responsabilité et une action positive à mener pour la reconstruction de ce futur IIIème Temple (Beth Hamikdach).

Nous sommes proches du but. Mesdames! Nous vous attendons au rendez vous du Futur.

Alors?... La femme est-elle l’égale de l’homme?

NDLR : Mesdames, notez que cet article a été écrit par un homme !


© L'Institut du Temple © Feminin | Le Magazine des Femmes d'Israël.

 
 
 
 
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com