Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 
 

Les rubriques du site

Livre d'Or
Nous écrire
 
Site terredisrael et vous
Terredisrael en accueil terredisrael en page d'accueil
Faire connaitre le site
S'inscrire a la Newsletter
Lire la newsletter terredisrael
Lire la newsletter terredisrael
Lire la newsletter terredisrael
 
Recherche
 
Livre d'Or du Site
 
La frequentation du site
 
 
d'Ashdod à Ashkelon en passant par Beit Guvrin 2
Beit Guvrin, Ashkelon, Yad Mordechaï
Beit Guvrin  

Cette cité ancienne se trouve à 38 km à l’Est d’Ashkelon. Pendant la période antique de l'occupation romaine, elle était au centre de la plus grande région de la région. Ainsi, elle fut developpée et fortifiée par l’empereur romain Septimus Severus. Plusieurs siècles après, la ville fut conquise par les croisés qui y ont construit une citadelle. Par la suite, Saladin a détruit la ville.

Une des preuves de la vie juive dans cette cité est constituée par les ruines de la synagogue datant du 3 ème siecle après J.C..
Les tombes sidoniennes décorées sont les testaments de l’affluence des habitants pendant le 3 ème et le 4 ème siècle après J.C..

Pas loin des ruines, il y a une série de grottes calcaires gigantesques. Ces grottes servaient de citernes d’eau, de parc pour les animaux, de cimetière, de lieu d’élevages de pigeons et plus récemment comme lieu de tournage d’une scène du film Rambo III.

 

Les centaines de grottes auraient été construites par les philistins.
Certaines d’entre elles ont été par la suite utilisées comme églises. Nous retrouvons des marques de croix sur les murs. Les caves en cloche de Beit Guvrin résultant de l'exploitation de carrières entre les 7e et 10e siècles

à gauche, Pressoir à huile creusé dans la roche. au centre, Tombeau d'Apolophanes, chef d'une communauté sidonienne vivant à Maresha au 3e et 2e s. av. J.-C.; à droite, un colombier souterrain creusé dans la pierre

Les fouilles archéologiques actuelles ont mis à jour un amphithéatre romain près de l’entrée du kibboutz Beit Guvrin.

A proximité, se trouve Tel Maresha, une autre colline fortifiée par Rehoboam.

Lachish  

La ville de Lachish se trouve à 32 km d’Ashkelon.
Elle est supposée avoir été habitée, il y a 5000 années.
Elle est pour la première fois mentionnée dans la Bible, lorsque Josué a tué tous les habitants de la cité et pendu son roi (Josué 10 :22-32).
Le Roi David a developpé la ville et son petit fils Rehoboam l’a fortifié.
Au 6 ème siecle avant J.C., le conquérant babylonien Nabuchodonosor a détruit la cité.

Lorsque les juifs retournèrent de leur exil de Babylone, ils la reconstuisirent à nouveau.
Elle fut ensuite abandonée. Cependant, après la destruction du Second Temple en 70 après J.C., elle ne fut jamais reconstuite.

Kiryat Gat  
Ville en rapide développement située à 24 km à l’Est d’Ashkelon, Kyriat Gat est très proche du lieu ou se trouvait Gath, une des cinq principales cités phillistines et le lieu de naissance de Goliath.
Yad Mordechaï  

Juste au sud d’Ashkelon, le kibbouts Yad Mordechai a été fondé en 1943 et appelé au nom de Mordechai Anilewicz, le leader de la Révolte du Ghetto de Varsovie.
Le kibboutz a son Musée dédié aux combattants du Ghetto de Varsovie.Une statue géante du héros domine la communauté.

Derrière la statue se trouve le vieux château d’eau, qui a été bombardé par les Egyptiens durant la guerre de 1948. Il y a aussi son histoire passionnante car il était en première ligne pendant la Guerre d’Indépendance de 1948.

Il a été bombardé par l'aviation et l'artillerie égyptiennes qui l'ont occupé et detruit.

Le Musée kibbouts a reconstitué une scène de la Guerre avec des maquettes de soldats en grandeur nature avec des fusils et des casques. (photo ci-dessous)

Le 5 Novembre 1948, l'Unité Givati de Tsahal a reconquit le Kiboutz. Les haverim qui s'étaient réfugiés dans les kiboutzim Maabarot et Gan Shmouel sont retournés pour le reconstruire.

A gauche, quelques heures après le bombardement égyptien. A droite, le miel fabriqué par le Kiboutz ...
Ashkelon  
Le bord de mer en Israël avec ses plages de sable blanc et les vues spectaculaires sur la mer mediterranée est reconnu comme l’un des plus impressionnants au monde.
La cote méridionale s'étire au nord jusqu'à la frontiere du Liban à Rosh Hanikra et au sud jusqu'à la bande de Gaza.
Juste au nord de Gaza,a environ 60 km au sud de Tel Aviv, Ashkelon reste l’arrêt le plus au sud pour la plupart des touristes.

Comme la plupart des autres centres urbains en Israël, Ashkelon est construite sur les ruines de civilisations passées.
Elle representait une des cinq villes-cités des Philistins (avec Gath, Ekron and Ashdod).
Ashkelon a aussi joué un rôle dans l’histoire biblique comme le lieu dans lequel Dalila a coupé les cheveux de Samson pour réduire sa force ( les Juges XIV-XVI).
Ashkelon était aussi un grand centre de commerce dans la mesure ou il s’étend le long de la Via Maris, la route reliant l’Egypte avec la Syrie et la Mésopotamie.

La cité a été édifiée pour la première fois à la fin du troisième millénaire avant J.C..
Elle a été ensuite conquise par les Philistins dans la seconde moitié du 12 ème siecle.
Après la conquête par le israélites de tout le reste du territoire, le deux peuples se sont engagés dans des combats qui ont duré plusieurs centaines d’années.
Apres que le Roi Saul trouva la mort dans le combat contre les philistins, le futur Roi David se lamenta :
« Ne le raconte pas dans Gath, ne le publie pas dans les rues d’ashkelon ; ne laisse pas les filles des philistins se rejouirent, ne laisse pas les filles des non-circoncis triompher (II Samuel 1 :20).
Même après que David ait vaincu les philistins dans la plus grande partie du pays, il ne reussit pas à les déloger d’Ashkelon.

En 734 avant notre ère, le conquérant assyrien Tiglath-Pileser a vaincu les philistins et a conquit la ville.
Depuis, le peuple philistin a disparu pour toujours.

La cite est passée entre le mains des envahisseurs successifs de la région avant de profiter d’une renaissance sous les grecs et le romains.
On supose que Ashkelon a été la ville de naissance du Roi Herode (en 37 av-JC), qui a agrandi et embelli la ville, construisant une maison d’été, des palais et un aqueduc.
Sous les romains, Ashkelon a eu le privilege d’être exemptée de toutes taxes, ce qui en a fait une zone commerciale florissante et plus particulièrement un important producteur de vin.

Pendant la periode byzantine, Ashkelon est devenue une cité chrétienne. Elle a été ensuite, conquise par les musulmans en 683 après J.C.
Les croisés y sont revenus en 1153, mais ils ont été battu pas Saladin
En 1280, les croisés dirigés par Richard Cœur de Lion ont tenté de la reconquérir mais ils ont été finalement repoussés par le Sultan Baybars.
La cité a été ensuite abandonnée jusqu’en 1948.

Les immigrants juifs du nouvel Etat d’Israël ont commencé à la reconstruire.
Aujourd’hui, Ashkelon est une ville en grand développement, lié en partie par l’arrivée des immigrants de l’ex-Union Soviétique.

La population atteint actuellement environ 90.000 habitants.

D’intéressantes ruines archéologiques ont été mise à jour comme par exemple une église Byzantine et une tombe romaine. Une des plus découvertes les plus remarquées est une statuette en bronze et en argent qui date de plus de 3500 années et qui représente un veau ... Y a t-il un lien avec la légende biblique du veau d’or ?

Source : Jewishvirtuallibrary.org
traduction : Eytan TAIEB
 
 
 

 

 

   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com