Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 
 
 

Histoires et Blagues de Georges Chouraqui
 

A méditer
 

Chanteurs et acteurs
 
 
La frequentation du site
 
Livre d'Or du Site
 
Recherche sur le site
 
SAR-EL, le Peintre Penseur
Auto portrait

Mon nom est Elie SARFATI, je suis né à Tunis et l'ai quitté en 1948 pour m'engager dans le MAHAL (Volontaires de l'Etranger). Depuis je n'ai plus revus mes parents..

Mon épouse et moi avons combattu pendant la guerre d'indépendance.
Depuis je vis en Israël, je vois les choses profondement et les mets sur le papier ou sur la toile.

J'ai été marqué par l'"occupation allemande" à Tunis et un souvenir en particulier :
en 1945, en tenue de scout, j'entends le voisin (un agent de police corse) m'interpelant "Voila le soldat juif qui va libérer la Palestine" .

Aujourd'hui, j'ai 77 ans, nous vivons à Netanya.

Vous souhaitez réagir aux peintures d'Elie, un espace a été ouvert (Blog). Cliquez ici

Cliquez ici pour voir l'album de photos

Le Mont du Temple

Le titre représente l’endroit précis qui est la raison majeure du conflit judéo-arabe

Je note “judéo” pour rappeler l’époque et le lien avec le peuple juif. Après la destruction du "Temple" les romains l’ont chassé et dispersé. Malgrè les ordres formels des empereurs de détruire totalement “Jerusalem”, un mur est resté en partie et est le "seul temoin de ce drame".

Moralement le temple est dans le coeur de chaque juif et durant deux milles ans il prie et aspire à y retourner

Tout a debuté pour lui là ou D.. a ordonné à Abraham de faire le sacrifice de son fils. Dès lors le mont est reste désert. Plusieurs conquérants y sont ont passés et chacun y a laissé sa trace. On voit le rassemblement des lieux de culte et d’habitations.

Tous veulent se trouver le plus près du lieu du temple dans Jerusalem.

Le retour du peuple à sa terre d'origine a suscité et éveille les sentiments anciens de haine de la part de plusieurs nations trop étonnées de sa renaissance.


J'ai dessiné le palais romain détruit, signe d’un empire qui a disparu, le fameux mur placé comme s’il "soutenait toute la ville" et le plus important est la place centrale que j’ai specialement dessiné en verre au travers duquel on voit les décombres du temple mais aussi elle montre une fragilité dangereuse qui pourrait entrainer l'effondrement de "tout".

Le Juif le le long de l'Histoire

Dans la grande véranda sont étalés tous les symboles et les drapeaux des Royaumes, des Empires et des Régimes à travers l'Histoire.

Là on voit les étapes et les souffrances endurées par le Peuple Juif. La Force pour sa survie est invisible car elle est spirituelle et le seul bagage qu'il porte est le Livre des Livres "La Thora"

Le Juif qui paraït errant continue sa route malgrè les obstacles vers un but inné.

Il sait aussi et surtout que le "schisme" au sein de sa communauté est le seul et vrai problème de l'époque actuelle et seul le peuple juif peut résoudre le problème.

Le Buisson ardent

MOISE est ébloui par le “buisson ardent” qui brûle sans se consumer. Il se trouve présent devant la force morale invisible qui accompagnera le peuple juif durant son exode à travers les temps.

Du tronc, dix branches sèches se détachent et désignent les tribus disparues.
Le centre parait vide et pourtant il vit. De ce centre, coule un "cours d’eau" qui se divise en deux ruisseaux différents qui désignent les nouvelles religions qui baigneront dans le sang plus loin.

Eparpillés tout autour on voit les symboles des puissances disparues.

Au premier plan la destruction du temple n’arrête pas la vie de l’arbre et l’arbre continue à bourgeonner.
Les colonnes de fumée rappellent tous genres de souffrances.

Et enfin tout en haut le feu des guerres actuelles n’éteint pas la vie de cet arbre qui représente le peuple juif. Il survivra malgré toutes les flammes comme "le buisson" grâce à sa force spirituelle.

La carte de crédit

En ce temps actuel tout fonctionne de plus en plus avec des chiffres.
Il y a moins de lettres et à la place des pulsations électroniques
En se présentant la personne remet des coordonnées {chiffrées}
La forme et la couleur de la carte définissent la personne
L’homme dépend dorénavant d’elle
Ce n’est plus l’habit qui fait l’individu mais sa carte
A l’avenir ce sera le temps des rayons magnétiques
Quant on croit à l’argent en tant que valeur absolue
On respecte plutot la carte que son détenteur
Il faudrait savoir discerner les vraies valeurs
Car l'homme peut s’adapter mais pas changer
On le met de coté mais il est toujours là.

Articles de Presse
 

 

   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com