Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 
 

Les rubriques du site

Livre d'Or
Nous écrire
 
Site terredisrael et vous
Terredisrael en accueil terredisrael en page d'accueil
Faire connaitre le site
S'inscrire a la Newsletter
Lire la newsletter terredisrael
Lire la newsletter terredisrael
Lire la newsletter terredisrael
 
Recherche
 
Livre d'Or du Site
 
La frequentation du site
 
   

Massada
Une forteresse, un symbole "Massada ne tombera plus !"

La situation : les derniers jours
 
 
 
 

Lorsque les juifs se révoltent en l'an 66, les Sicaires (Zélotes) s'emparent de Massada en réduisant à merci sa garnison romaine. Après la chute et le sac de Jérusalem par Titus en l'an 70, les survivants les rejoignent à Massada dont ils font un camp retranché, sous le commandement d'Eléazar ben Yaïr.

C'est maintenant le dernier bastion juif, où 960 hommes, femmes et enfants resistent encore aux romains, qui sont résolus à écraser définitivement la rebellion. A l'automne 72, le général Flavius Silva assiège Massada avec la Dixième Légion, des troupes auxilliaires, et des milliers de captifs juifs. Disposant d'énormes quantités de vivres, les assiégés ne peuvent être réduit par la famine. Silva batit huits camps stratégiquements placés - dont on voit encore le tracé - et un mur qui encercle la forteresse. A l'ouest, à l'endroit où le rocher fait une saillie, il fait, élever une solide levée surmontée d'une plate-forme et d'une tour qui permet aux romains de tenir la forteresse sous un tir nourri. En même temps, il fait construire un grand bélier qui finit par faire une brèche dans la muraille. Mais c'est pour tomber sur un mur capable de resister aux coups de bélier : deux rangées de longues poutres séparées par un remblai de terre de l'épaisseur d'un rempart.

Scène du film Massada., où les soldats romains s'apprêtent à monter la rampe avec leurs machines de guerre.
La situation : les dernières heures
 

Silva ordonne alors d'y mettre le feu. Sachant l'attaque imminente, Eléazar réunit ses compagnons et les exhorte au suicide collectif. :"Nous avons décidé depuis longtemps, braves soldats, de n'être ni esclaves ni des Romains ni des personnes autre que Dieu, car lui seul est le maître véritable et juste des hommes. Voici maintenant venue la situation qui nous commande de prouver par nos actes notre sincérité. Pour nous, nous sommes sûrs d'être pris à l'aube, mais nous pouvons choisir, avant, de mourir noblement avec ceux que nous aimons le plus. Car nos ennemis ne peuvent pas plus nous en empêcher - bien que leur voeu le plus cher soit de nous prendre vivants - que nous ne pouvons désormais les vaincre en combattant.

... que nos femmes meurent sans avoir subi de violences, nos enfants sans faire l'expérience de l'esclavage, et après, rendons nous ce généreux service les uns aux autres en préservant notre liberté come un noble linceul. Mais auparvant, détruisons par l'incendie tous nos biens et la forteresse. Ce sera un crève-coeur pour les Romains, j'en suis sûr, de ne pouvoir s'emparer de nos personnes et d'être frustrés du profit. Laissons simplement les vivres, car ils témoigneront après notre mort que nous n'avons pas été vaincus par la famine, mais que conformément à notre décision initiale, nous avons préféré la mort à l'esclavage.

Après avoir tué de leurs propres mains leurs femmes et leurs enfants, les chefs de famille firent un tas de tout ce qu'ils possédaient et y mirent le feu.

Puis ils tirèrent au sort les dix d'entre eux qui seraient chargés d'égorger tous les autres, et le dernier qui devait mettre le feu au palais avant de se jeter sur son épée.

S'attendant à une résistance, les Romains s'étaient préparés à prendre la forteresse d'assaut. mais ils ne trouvèrent qu'une "terrifiante solitude", le silence et un monceau de cadavres. enfin deux femmes émergèrent de l'acqueduc et dirent aux Romains comment les choses s'étaient passées.

C'est ainsi que prit fin la guerre des Juifs contre la puissance et la brutalité de Rome : le Pays d'Israël devint une province de l'empire romain.

La chute de Massada le 10 avril 73, marque la fin de l'indépendance juive.

Le Symbole
 

Cette indépendance ne sera rétablie que le 15 mai 1948 avec la proclamation de l'Etat d'Israël.

 
La première cérémonie de Tsahal sur le site de Massada.
   
 
   
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com