Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 

Tourisme en Israel
 


Les rubriques du site

Livre d'Or
Nous écrire
 
Site terredisrael et vous
Terredisrael en accueil terredisrael en page d'accueil
Faire connaitre le site
S'inscrire a la Newsletter
Lire la newsletter terredisrael
Lire la newsletter terredisrael
Lire la newsletter terredisrael
twitter
flux RSS
 
Recherche par mots-clés
 
La frequentation du site
 
jerusalem
jerusalem
jerusalem
jerusalem
jerusalem
jerusalem

Jerusalem,
Le Mur occidental


Beaucoup de prêtres et de lévites et de chefs de famille, avancés en âge, qui avaient encore vu l'ancien temple, lorsqu'ils furent témoins de la fondation de ce [nouveau] temple, pleurèrent à haute voix... (Esdras 3 : 12)

Après la répression de la seconde Révolte juive contre Rome en 135, il fut interdit aux juifs de résider à Jérusalem qui fut reconstruite par lempereur Hadrien et rebaptisée Aelia Capitolina. Cependant, le Talmud et dautres écrits apportent la preuve que les pèlerinages juifs se poursuivirent, ne serait-ce que pour pleurer le Temple détruit.

L'empereur Constantin et ses successeurs chrétiens perpétuèrent le décret d'Hadrien interdisant aux juifs dhabiter dans la ville. Ils les autorisaient néanmoins à gravir, chaque année, le mont du Temple, pour pleurer sur ses ruines (que les Byzantins laissèrent intentionnellement à l'abandon). Cest ce que mentionne, en 333, un visiteur chrétien, le Pèlerin de Bordeaux.

Les écrits rabbiniques de l'époque indiquent que les juifs priaient aussi devant l'actuel Mur occidental (Hakotel Hamaaravi), un vestige du mur de soutènement hérodien de l'esplanade du mont du Temple. Cette coutume se poursuivit après la conquête musulmane, en 640, date à laquelle les juifs furent à nouveau autorisés à résider dans la ville, tout en étant exclus du mont du Temple, transformé en enceinte musulmane (le Haram esh-Sharif).

La présence juive à Jérusalem fut, une fois de plus, interrompue en 1099, lors de la conquête de la ville par les croisés qui perpétrèrent le massacre des communautés juive et musulmane. Ce ne fut quà la fin de la domination des croisés que les juifs purent de nouveau s'installer à Jérusalem.

Daprès le voyageur juif Benjamin de Tudèle qui visita le pays en 1163, quelque 200 juifs habitaient à proximité de la Tour de David, exerçant le métier de tanneurs, moyennant le paiement d'une redevance au roi . Il mentionne également que devant le Templo Domino, on pouvait voir le mur occidental... et tous les juifs sy rendaient pour dire leurs prières près du mur de la cour.

Depuis le XIIe siècle, à l'exception d'une période de 19 ans, de 1948 à 1967 (où la Vieille Ville se trouvait sous domination jordanienne), le Mur occidental est resté le lieu privilégié de la prière juive.

A la fin de la guerre des Six Jours, Jérusalem, fut réunifiée. La Radio d'Israël annonça : Har Habayit beYadénou (le mont du Temple est entre nos mains) et, dans le monde entier, ce fut pour les juifs une grande réjouissance.

A l'instar du Temple dans l'antiquité, le Mur occidental est, lui aussi, un lieu de pèlerinage à l'occasion des trois grandes fêtes de l'année juive : Pessah (Pâque), Chavouot (Pentecôte, la fête des Semaines ) et Souccot (Tabernacles).

Conformément à la tradition juive, les lieux de prière au Mur sont distincts pour les hommes et pour les femmes.

 
Jerusalem
 
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com