Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
Spécial Conflit du M.O.
Origine du conflit
L'eau dans la région
Le Mur
Coopération industrielle
La société israélienne
Histoire d'Israël
Histoire du Peuple Juif
 
Pourquoi construire une cloture de sécurité ou un mur ?

Les graines de la haine

un clip à voir pour mieux comprendre

Téléchargement du clip, cliquez ici

   
Une cloture de sécurité pour sauver des vies

Depuis septembre 2000, plus de 1.100 personnes ont été assassinées
dans des attentats perpétrés par des terroristes palestiniens.

Malgré l'engagement pris en 1993 par les Palestiniens de renoncer au terrorisme, en permettant ainsi le processus de paix israélo-palestinien, les attentats terroristes ont continué et se sont considérablement intensifiés depuis septembre 2000, tuant des centaines de civils israéliens et en blessant plusieurs milliers.

Plusieurs milliers d'Israéliens ont été blessés, de nombreuses victimes sont à présent mutilées à vie. Dans la plupart des cas, les terroristes ont pénétré en territoire israélien à partir des zones palestiniennes de Cisjordanie.

Par suite du terrorisme incessant, Israël a décidé d'ériger une clôture. L'absence d'une telle clôture rendait relativement aisée pour les terroristes l'infiltration dans les localités israéliennes. Ces dernières années, aucun terroriste ne s'est infiltré en Israël à partir de la bande de Gaza, parce qu'une clôture de sécurité électronique y est déjà installée.

Attentats

Deuil et larmes

La cloture a été construite
pour sauver des vies humaines

En septembre 2000, les Palestiniens ont lancé une campagne de terrorisme et de violence aveugles, provoquant de lourdes pertes en vies humaines ainsi que des souffrances des deux côtés.

Les innombrables efforts investis pour mettre fin à l'affrontement violent et pour renouveler le processus de paix ont échoué par suite de l'escalade du terrorisme palestinien soutenu par l'Autorité palestinienne. Israël a accepté la conception exposée par le président Bush

De 1978 à la signature des accords d’Oslo en 1993, soit pendant un quart de siècle, 254 personnes ont été tuées dans des attentats commis par des Palestiniens.

Depuis Oslo, soit du 13 septembre 1993 au 29 septembre 2000, en sept ans, 256 victimes d’attentats palestiniens sont à déplorer.

Du 29 septembre 2000 au 9 mai 2004, 950 personnes ont été tuées et 6.355 blessés

Par comparaison, les 950 personnes assassinées (du 29 septembre 2000 au 9 mai 2004) au sein de la population juive israélienne qui s’élève à 5,2 millions d’habitants, correspondent sur une population française de 60 millions, à 10.961 morts.

Pour les blessés israéliens, leur nombre ayant été de 6.355, le chiffre par projection serait de 73.326 blessés pour une population de 60 millions. A l’échelle des Etats-Unis d’Amérique, c’est-à-dire une population de 281,5 millions, le nombre de tués correspondrait à 51.427 et celui des blessés à 344.023.

A ce jour, plus de 1000 personnes ont été assassinées. L’impact sur notre peuple a été incommensurable.

Il existe un lien entre les attentats et les négociations politiques menées par le Gouvernement israélien et l'Autorite Palestinienne.

Les attentats ont été planifiés.

Arafat a préparé la préparation pratique de l’intifada. Arafat a planifié le déclenchement de l’intifada conformément au plan par étapes de 1974, adopté par le Conseil National Palestinien de l’OLP. Ce plan consiste à obtenir le maximum de territoires et à provoquer un conflit entraînant les autres états arabes et musulmans. Selon le Ministère Norvégien des Affaires Etrangères, les accords d’Oslo étaient presque identiques aux accords prévus par Arafat, des années auparavant.
Les documents trouvés par l’armée israélienne dans les bureaux d’Arafat à Ramallah, démontrent qu’il contrôlait l’Intifada et donnait ses ordres.

Le procès de Marwan Barghouti, condamné pour assassinats, a confirmé tout cela.

 

Graph

 

Graph

 

Viloence des attentats

 

Les blesses

 

Deuil et tristesse

1 - La clôture de sécurité serait inutile si le terrorisme ne frappait pas des Israéliens innocents.

2 - La clôture n'est pas une frontière. La frontière sera déterminée par des négociations.

3 - Les Palestiniens ne sont pas coupés de leurs champs, ni de leurs centres commerciaux et urbains.

4 - Les terroristes causent délibérément la mort de leurs victimes. La mort est irréversible. Les désagréments causés par la clôture sont réversibles.

5 - Le droit de vivre dans un monde exempt de terrorisme doit passer avant toute autre considération.

6 - C'est une mesure de sécurité temporaire et légitime, la clôture contribue à mettre fin au terrorisme et à rétablir le calme qui sont des mesures indispensables pour relancer le processus de paix.


   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com